Accueil forumAccueil site

Nous sommes le Samedi 27 Mai 2017 à 10:05

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Jeudi 14 Janvier 2010 à 10:59 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 26 Septembre 2009 à 22:48
Messages: 2083
Localisation: Genève (Suisse)
Salut tout le monde,
Pour fêter mon 999ème message je vous propose d'aller jeter un œil sur deux textes (malheureusement seulement disponibles en anglais) écrit par Joel Smith:

Le premier s'adresse à un NT qui serait l'ami d'un autiste, lui dit tout ce qu'il a à savoir et lui donne des conseils:
http://www.thiswayoflife.org/friendship.html

Le second s'adresse à un parent qui viendrait d'avoir un enfant autiste:
http://www.thiswayoflife.org/help.html

J'apprécie beaucoup ces deux textes, ils ont l'avantage d'être valables pour des autistes sur tout le spectre, et non pas pour une "élite" d'autistes, ils sont clairs, intègrent l'idée que chaque autiste est différent et je les trouve justes.
Ah, j'oubliais de préciser que Joel Smith est lui-même autiste (et neurodiverse) et que c'est en tant que tel qu'il a écrit ces textes

Pour l'instant j'ose pas traduire, à cause des questions ce droits d'auteurs

_________________
Rêvez, Vivez, Soyez!
"Pourquoi lorsqu'ils disent d'un adulte qu'il a une "âme d'enfant", on l'enferme? Alors que les enfants ont le droit de courir librement dans les rues!"
"Garfield" Jim Davis trad.Jeannine Daubannay


Modifié en dernier par Ole Ferme l'oeil le Dimanche 14 Mars 2010 à 15:55, modifié 2 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Jeudi 14 Janvier 2010 à 19:05 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Lundi 24 Octobre 2005 à 22:39
Messages: 18504
Localisation: Finistère
On peut s'y mettre à plusieurs. Tu envoies un e-mail ?

_________________
père d'une fille SA de 34 ans


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Samedi 16 Janvier 2010 à 1:54 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 26 Septembre 2009 à 22:48
Messages: 2083
Localisation: Genève (Suisse)
J'ai envoyé un E-Mail à Joel Smith, il ne reste plus qu'à attendre!


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Lundi 18 Janvier 2010 à 1:20 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 26 Septembre 2009 à 22:48
Messages: 2083
Localisation: Genève (Suisse)
Un autre texte de Joël Smith (tout en bas de la page): viewtopic.php?f=6&t=1306&start=0


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mercredi 10 Mars 2010 à 22:20 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 26 Septembre 2009 à 22:48
Messages: 2083
Localisation: Genève (Suisse)
Bon, Joël Smith ne m'a pas répondu, j'essaie de le contacter sur son blog!


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Jeudi 11 Mars 2010 à 16:42 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Lundi 18 Janvier 2010 à 18:22
Messages: 1669
Intéressants, et pas mal, pour expliquer les choses concrètement, à quelqu'un n'étant pas autiste.
Une traduction française serait en effet bien utile pour les non anglophiles. :bravo:

_________________
«Nous sommes tous des farceurs: nous survivons à nos problèmes.» (Cioran)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Vendredi 12 Mars 2010 à 1:06 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 26 Septembre 2009 à 22:48
Messages: 2083
Localisation: Genève (Suisse)
Bonne nouvelle, Joel Smith m'a donné son autorisation, je commence la traduction dès que possible!


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Vendredi 12 Mars 2010 à 16:49 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 26 Septembre 2009 à 22:48
Messages: 2083
Localisation: Genève (Suisse)
Je me lance dans la traduction pour mon 1111ème message!
Je commence par celui qui s'adresse aux parents qui viennent de réaliser que leur enfant est autiste car je pense qu'il peut-être très utile!
modifié à l'aide des conseils éclairés d'Omega (cotraductrice)
et avec aussi la participation de Jean
A l'aide! Mon enfant est autiste!

Beaucoup de parents semblent très confus et inquiets quand ils entendent pour la première fois que leur enfant est autiste. ils éprouvent également un sentiment de perte, alors qu'ils se rendent compte du fait que leur enfant n'est pas normal*. Bien que je n'aie jamais été parent, je pense pouvoir donner quelque éclairage en tant qu'adulte autiste.

qu'en est il des TED/Syndrome d'Asperger?

Techniquement, TED n'est pas un diagnostic - TED-NS est un diagnostic, Alors que TED recouvre l'ensemble de la catégorie des troubles du spectre autistique. Le syndrome d'Asperger fait partie de ce spectre. Les différences qui s'appliquent à une partie du spectre s'appliquent souvent à d'autres parties, de même que les thérapies. ainsi je considère toute les trois comme étant simplement "l'autisme."

Je me sens si mal pour mon fils...

Il se peut que vous ayez besoin de temps et de soutien afin de faire votre deuil. Mais, rappelez vous que vous ne faites pas le deuil de votre enfant. Il est le même enfant qu'il était hier, il y a deux jours,et même qu'il y a des années. Il n'est pas mort. Il se peut que vous ayez besoin de faire le deuil de votre perte - la perte de l'enfant "parfait" que vous pourriez avoir attendu et même créé dans votre esprit. Vous avez perdu cet enfant quand la réalité de la situation vous a été montrée. Trouvez quelqu'un qui peut comprendre ça et vous réconforter. Mais n'enterrez pas votre enfant. Il a besoin de savoir Qu'il a de la valeur en ce monde Et qu'il peut y apporter quelque-chose, pas qu'il a été infecté par quelque-chose d'horrible qui aurait détruit son humanité! **

Comment puis-je l'aider à parler?

Parler n'est pas l'important - la communication l'est. Je n'ai pas parlé avant l'âge de presque 5 ans, puis j'ai parlé la majorité du temps jusqu'à assez récemment, et à présent j'utilise une combinaison de parole et d'autres méthodes de communication. Il y a des moments où je dois avoir recours à d'autres moyens, faisant partie de la minorité d'autistes qui parlent la plupart du temps mais pas tout le temps (La plupart des autistes soit ne parlent jamais, soit sont toujours capables de parler). Par exemple, J'utilise d'autres moyens de communication, notamment un TDD (Périphérique de télécommunications pour les sourds(Telecommunications Device for the Deaf)***) et le service de relai pour sourds de mon état avec HCO (Hearing Carry-Over)**** pour communiquer lors de difficiles appels téléphoniques - Je trouve l'appel bien moins stressant if si je n'ai pas à me soucier de parler. D'autres autistes plus âgés peuvent utiliser l'écriture (l'Internet peut être merveilleux!) ou la langue des signes de leur pays. Pour les autistes plus jeunes, il existe quelques formes spéciales de langue des signes et PECS***** (un système de communication à l'aide d'images) qui les aident à comprendre l'importance du langage. Les autistes ne sont pas nés avec l'instinct de communiquer - ils ne perçoivent pas toujours l'importance de la communication. Des systèmes tels que la langue des signes et PECS montrent à un autiste que la communication a de la valeur et les aidera, ce qui de ce fait, les encourage à développer le langage. Mais tous les autistes ne parleront pas.il est toujours possible d'apprécier l'existence humaine sans parler - de très nombreuses personnes dans la communauté des sourds aiment leur vie.

Même si le langage se développe (s'ils apprennent à parler), il y aura toujours des problèmes de communication. Ma façon de parler paraît étrange à la plupart des gens pour de nombreuses raisons. Je n'utilise pas le ton de voix juste, puisque je ne suis même pas capable de percevoir la différence entre divers tons de voix. Je ne peux pas non plus entendre la différence quand les mots sont prononcés avec des syllabes différemment accentuées - donc j'accentuerai les mauvaises. L'orthophonie m'a beaucoup aidé pour ça, quand j'étais jeune - les gens peuvent comprendre ce que je dis aujourd'hui, mais ma façon de parler n'est toujours pas "normale." Au delà de ces différences dans les mécanismes du langage eux mêmes, Il y a aussi les problèmes que j'ai pour communiquer mes désirs et besoins. Il m'est très très difficile d'émettre une simple question telle que, "Pouvez-vous baisser le volume de la télé?" Je pourrais être à deux doigts de piquer une crise, en partie à cause d'une télé bruyante, mais Je n'arrive vraiment pas à communiquer un besoin que j'ai. C'est pourquoi développer la communication est tellement plus important que développer la parole.

Va-t-il avoir un retard mental ?

Il est tout à fait possible d'être particulièrement intelligent, tout en étant autiste. Il y a des autistes dont le QI les classe parmi les génies. Il y a aussi des autistes testés un retard mental sévère. L'autisme en soi est très différent de l'intelligence; les deux ne sont pas directement liés - il est possible pour un autiste d'avoir une intelligence élevée ou faible. Il est aussi extrêmement difficile d'évaluer l'intelligence des autistes à l'aide de tests. Nos scores sont souvent bien en deçà de ce qu'ils "devraient" être tout simplement du fait des difficultés de communication.

Cela dit, il est tout autant possible pour une personne d'intelligence "modeste" d'être valable et d'avoir une vie qui vaut la peine d'être vécue.******

Va-t-il un jour se marier ?

Cela semble être l'une des premières choses que les parents veulent savoir - sera t-il capable de vivre une vie "normale"- c'est à dire, sera-t.il capable de trouver une compagne,de l'épouser, et d'avoir des enfants? La réponse est "peut-être." plusieurs autistes l'ont fait. D'un autre coté, d'autres - malgré une vraie envie de trouver quelqu'un - ne parviennent jamais à trouver cette personne pour de bon. Puis il y a un troisième groupe. Qui inclut des gens comme moi qui n'ont pas le désir de trouver une compagne*******. Il est possible de vivre seul, Tout en étant heureux. On devrait laisser les gens trouver eux-mêmes leur bonheur, même si ce qui rend les uns heureux ne serait pas forcément le même bonheur pour d'autres.

Va-t-il pouvoir aller dans une école normale ?

Là encore, la réponse à cette question est "peut-être." Je suis allé dans une école "ordinaire" , bien que je passais la moitié de la journée dans des classes spécialisées pendant mes premières années. Certains autistes autistes ne passent que peu ou pas de temps dans les classes spécialisées tandis que d'autre vont dans des écoles spécialisées ou pour autistes. Je pense que j'aurais pu être un adulte beaucoup plus heureux, avec un peu moins de problèmes psychologiques à surmonter si j'avais été apprécié et estimé par les autres à l'école , qu'importe le type d'école. Malheureusement mon expérience n'est pas unique, et ceci est un domaine dans lequel les parents doivent être impliqués.

Certains autistes adultes ont dit avoir aimé aller à l'école, bien qu'ils semblent être une minorité. La chose importante à réaliser est qu'il est plus important que votre enfant s'épanouisse au mieux de son potentiel et qu'il profite de sa vie, qu'il n'est important pour lui d'être "normal." Une bonne école comprendra que l'intelligence et l'autisme ne sont pas liés, et donnera une éducation de qualité à un étudiant autiste. Vous ne limiterez pas son potentiel en "échouant" à le maintenir dans le parcours classique ou en "échouant" à lui donner une aide "spécialisée" - ce qui compte vraiment le plus, c'est qu'il soit apprécié et estimé par les autres où qu'il soit!

Et en ce qui concerne le travail?

La plupart des autistes ne parvienne pas à exercer un emploi "normal". essayer de le faire ne parvient qu'à les frustrer et à les déprimer. ceux qui réussissent à trouver un bon travail, cependant, sont presque toujours employés dans des domaines qui correspondent à leurs intérêts spécifiques et persévérations . Ainsi, par exemple, je gagne ma vie en travaillant avec des ordinateurs. J'éprouve un intérêt obsessionnel pour les ordinateurs depuis l'âge de 5 ans. J'ai appris à programmer en même temps que j'apprenais à parler. D'autres autistes réussissent dans d'autres métiers correspondant à leurs intérêts. Mais il est très difficile pour des adultes autistes de rester dans un emploi sans la passion d'un intérêt obsessionnel pour les diriger. Tôt ou tard, ils vont dire quelque-chose qu'ils n'auraient pas dû ou devenir si déprimés qu'ils devront partir. Un service à rendre à votre fils serait de l'aider à se renseigner sur les professions dans des domaines qui l'intéressent. Puis mettez les en contact avec des mentors qui travaillent dans ces domaines. Mais assurez-vous que ce domaine l'intéresse vraiment lui! Ne placez pas vos propres rêves sur lui, mais aidez le à trouver les siens!

Sera-t-il autiste pour toujours ?

Oui. Les autistes ne sortent pas de leur autisme en grandissant. Ils peuvent apprendre des stratégies d'imitation, lesquelles sont simplement des "Scénarios Sociaux"******** et d'autres méthodes vraiment épuisantes pour gérer (l'interaction avec)********* le monde qui les entoure. Mais, peu importe combien elles sont bien pratiquées, ces stratégies de copiage ne sont jamais naturelles, de même qu'elles ne sont jamais faciles. De plus, elles ne couvrent pas toutes les situations possibles auxquelles une personne sera confrontée. Même les adultes autistes qui emploient des stratégies de copiage avec succès la plus grande partie de la journée ont toujours besoin de laisser leur autisme "se montrer à travers" la performance de leurs capacités**********. Ils sont aussi bien plus heureux si ils sont autorisés à être autistes au milieu des autres. Une personne heureuse à bien plus de chances de parvenir au mieux de son potentiel.

Qu'en est-il des contacts oculaires ?


Regarder quelqu'un dans les yeux peut être physiquement douloureux pour certains autistes. Pour d'autres, comme moi-même, c'est plus un problème de désorientation et l'inhabilité pour moi de me concentrer sur le fait de vous regarder tout en me concentrant aussi sur les mots que vous prononcez (sur ce que vous dites). Regarder quelqu'un rends beaucoup plus difficile pour de nombreux autistes la tâche d'écouter ou d'apprendre de ce que vous dites. Si vous voulez savoir si un enfant autiste vous écoute, demandez lui de répéter, en utilisant d'autres mots, ce que vous venez de lui dire. (vous préférerez utiliser des mots différents car certains d'entre nous, comme moi-même, peuvent répéter exactement ce que vous avez dit même quand les mots ne parviennent pas (jamais) vraiment à leur esprit conscient) il est possible de vivre une vie enrichissante (épanouissante) sans contacts oculaires, même si les docteurs et enseignants essayent de nous persuader du contraire! À ce jour, Je ne peux pas regarder quelqu'un dans les yeux.***********

Thérapie/Intervention

Documentez vous sur les interventions précoces. Renseignez-vous sur la "thérapie d'intégration sensorielle(?) (sensory integration therapy)************, et voyez si ça peut aider votre fils ou pas. Mais méfiez-vous des Poudres de perlimpinpin! Il y a de nombreuses personnes qui essayeront de profiter de vous et vous vendre d'onéreux, bien qu'inefficaces, traitements, compléments alimentaires, vitamines, vidéos, médicaments, cours d'entrainement, chélation, séminaires, retraites, etc. Parfois certaines de ces choses aident, mais la règle est éloignez vous de quoi que ce soit qui prétende être le remède miracle à l'autisme!

L'un des traitements les plus utiles est la "thérapie d'intégration sensorielle(?) (sensory integration therapy). Les autistes voient, touchent, et entendent le monde différemment de vous. Un peu d'aide pour donner du sens à tous ces signaux déstabilisants peut grandement aider un enfant autiste. Et aussi, rappelez vous que de "petites" choses peuvent être de "grands" (obstacles,problèmes) pour votre enfant en relation avec ses sens. Quand il pique une crise, regardez autour de vous. Se pourrait-il que ce soient les lumières brillantes et le bruit de la foule qui sont en train de causer sa crise "illogique"? En l'aidant à faire face************* à ces sensations, vous pouvez l'aider à vivre dans ce monde désorientant (troublant?).

Thérapie Intensive

Il y a aussi de nombreuses thérapies intensives pour les enfants autistes, qui sont très envahissante pour l'enfant. aucun enfant ne devrait en thérapie durant chacun de ces moments éveillés! De plus, toute thérapie qui rend un enfant malheureux pendant plus qu'un bref moment doit être évitée. L'enfance est faite pour être un moment heureux.

Perspective à la première personne

Lisez les histoires d'adultes autistes! Vous pouvez trouver certains des miens sur ce site web, mais il y a plein d'autres différentes histoires sur le net. Visitez des Listes de diffusion************** fréquentées par des personnes avec autisme autant que par d'autres parents. le net peut être l'une des meilleurs - et des pires - ressources disponibles sur l'autisme, donc utilisez votre discernement et votre sagesse. Si vous connaissez un adulte autiste, parlez lui! Posez-lui des questions. Beaucoup d'entre nous ressentent une forte connexion avec les enfants autistes, et ont envie d'aider les parents à comprendre ce que leur enfant ressent. certains de mes plus heureux souvenirs concernent les fois où j'ai aidé des parents à comprendre leur enfant autiste non-verbal. Mais, s'il vous plait, rappelez-vous que nous sommes différents de votre enfant et pouvons quelquefois nous tromper, de même que d'autres fois nous ne savons simplement pas pourquoi votre enfant pourrait faire quelque-chose ou comment aider votre enfant.

VOUS êtes l'expert!

Avant tout, réalisez que vous êtes l'expert concernant votre enfant. aucun docteur, adulte autiste, écrivain, ou enseignant n'en sais plus que vous même sur votre enfant. cela est basé non seulement sur des années d'expérience de vie avec votre enfant, mais aussi sur la nature intensive de cet entrainement. Les enseignants ne peuvent pas passer autant de temps avec votre enfant que vous le faites. De fait, même si ces personnes pourraient tous être de formidables experts dans le domaine général de l'autisme, il n'y a pas d'experts de votre enfant unique et irremplaçable***************, avec son unique expression de l'autisme.

Prenez soin de vous-même!

Et n'oubliez pas de prendre de vous même du temps pour vous, sans votre enfant. L'un des plus beaux cadeaux que quelqu'un puisse offrir au parent d'un autiste est une nuit de babysitting (Mais, soyez prévenus - vous pourriez vous retrouver avec beaucoup plus de respect pour les parents que vous ne vous attendiez à en recevoir!). votre enfant a besoin que vous soyez reposé et capable de passer des moments de qualité avec lui. Vous avez aussi besoin de toute votre force pour vous battre pour une éducation de qualité et pour faire face aux gens qui vous diront que votre enfant aurait été normal si vous ne l'aviez pas "brimé" ou "trop materné".****************.

Un avertissement particulier concernant les médicaments

Il n'existe pas de médicament contre l'autisme. Ne soumettez pas votre enfant à des médicaments/vitamines (les vitamines sont aussi des médicaments!)expérimentaux ou non-testés*****************, juste parce qu'une personne (ou même beaucoup de personnes avec des anecdotes impressionnantes, semblant crédibles ou réchauffant le cœur) Les vendant (trafiquant?)****************** clame qu'ils en sont "à l'étape finale avant d'être approuvés", "ont une note de 100% de succès", ou même "sont entièrement naturels" (La cocaïne l'est!). aucun enfant ne mérite d'endurer des expérimentations non testées mais dangereuses. De plus, il existe de nombreux médicaments reconnus pour traiter des conditions psychiatriques dont on a démontré qu'ils sont dangereux et complètement inutiles pour les autistes (encore que, souvent, ces médicaments soient malgré tout prescrits sans diagnostique (sous un autre nom?)*******************). Faites vos recherches avant de donner à votre enfant aucun médicament, psychiatrique ou autre. Aucun médicament ne devrait jamais être donné pour traiter aucun symptôme qui résulte de l'autisme - ils ne devraient être prescrit que pour traiter d'autres conditions qu'aurait un enfant autiste.

Copyright © 2001-2007 par Joel Smith - Tous droits réservés
page originale: http://www.thiswayoflife.org/help.html

Notes du traducteur:
*Je déteste l'utilisation de ce mot, mais je suppose bien ici que Joel Smith l'a utilisé dans le seul et unique but de se mettre un peu dans la peau de ces nouveaux parents d'un enfant autiste et qui voient encore les choses sous cet angle là!
**Le texte de Jim Sinclair "Don't Mourn for us" traite plus en détail de cet aspect là!
*** un lien wikipedia en anglais qui en dit plus sur ce Telecommunications Device for the Deaf
**** un lien en anglais sur "Hearing Carry Over"
*****là, j'ai un lien en français pour PECS:
****** Je pense qu'il est particulièrement important d'insister sur ce point!
******* Alors là, j'ai une anecdote très amusante sur ce point, à d'autres endroits de ce même site, Joel Smith insistait sur cet aspect de sa vie, qu'il n'avait encore jamais éprouvé de sentiment amoureux, il n'est pas le seul autiste dans ce cas!
Et voilà que sur son blog "NTs are Weird" j'apprends que finalement il est tombé amoureux, et que coup de bol c'était réciproque et que le couple a fini par se marier, comme quoi, si certains autistes ne tombent peut-être effectivement jamais amoureux, pour d'autres ça arrive simplement un peu plus tard!
********pour "Social Scripts" j'ai trouvé une autre traduction ici, "routines sociales"...
*********Texte original: To cope with
**********Texte original: "show trough"their skilled acting
*********** j'ajoute ici un lien vers un post intéressant.
************Truc en anglais pour "sensory integration therapy"
*************texte original:to handle
************** Pour Mailing list j'ai trouvé ma traduction ici
***************J'ai rajouté "et irremplaçable car "enfant unique" a un autre sens en français et que le terme "unique" est ici entendu comme "l'unique exemplaire existant au monde de cet enfant là", et non pas "l'unique enfant de cette famille"!
****************Texte original: "if it wasn't for you "spoiling" or "babying" him"
***************** Texte original: unproven
****************** texte original: peddling them
******************* Texte original:off-label


Modifié en dernier par Ole Ferme l'oeil le Jeudi 23 Septembre 2010 à 10:27, modifié 25 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Samedi 13 Mars 2010 à 22:02 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Lundi 24 Octobre 2005 à 22:39
Messages: 18504
Localisation: Finistère
Avec l'autorisation de Joël Smith (et d'Ole :) ), voici la traduction du deuxième texte :
Being an Autistic's Friend
Être l'ami d'un autiste
http://www.thiswayoflife.org/friendship.html


Je suis extrêmement reconnaissant pour l'amitié que j'ai trouvée avec une poignée de personnes spéciales. Je ne suis pas une personne facile à connaître, mais ces amis m’ont offert leur amitié. Je veille à ces amitiés et je me considère très chanceux, comme j’ai la chance de connaître des gens vraiment merveilleux.

Les autistes veulent les mêmes choses que les autres dans leurs amitiés. Nous voulons avoir des amis qui sont affectueux, honnêtes et bons. Je suis en train d’écrire ceci, en supposant que le lecteur est un non-autiste qui veut être ami avec une personne autiste.

Notez que bien que de nombreux autistes peuvent être d'accord avec les pensées exprimées ci-après, ce n’est pas tout ce qui est exprimé ici qui s'applique à tous les autistes. Il est préférable de parler avec votre ami à propos de ces choses et de découvrir ce que chacun d'entre vous pourrait faire pour devenir des amis plus proches.

Être clair
Les autistes ne sont pas toujours des individus «subtils». Nous avons l'expérience du monde très intensément, et avons souvent des émotions très profondes. Cependant, la plupart des non-autistes vivent dans un monde avec d'énormes quantités de subtilités et de nuances de gris. Ce monde est souvent étranger à un autiste, comme nous l’imaginons souvent très clairement en termes de noir ou blanc. Nous ne comprenons pas toujours les nuances de gris, ni ne comprenons pourquoi quelqu'un voudrait vivre dans un monde rempli de nuances de gris! Donc, nous apprécions chaque effort qu'un ami fait pour être clair. Par exemple, si vous vous lassez d'un sujet dont nous discutons, dites-nous que vous êtes fatigués de lui ! Il suffit de dire: «Je préfèrerais parler d'autre chose. " Si nous dépassons la durée fixée de notre accueil, faîtes-nous le savoir de façon claire et directe, puisque de nombreux indices subtils sont perdus pour nous. Les non-autistes supposent souvent qu'il est plus doux de dire quelque chose indirectement puis de le dire directement. Parfois les autistes manquent les déclarations subtiles. Vous pouvez être aimable et direct en même temps - en fait, la plupart des autistes apprécieront votre clarté.

Nous ne comprenons pas toujours les règles sociales

Nous avons souvent une idée très précise du bien et du mal, et nous croyons que les règles devraient s'appliquer à tous. Souvent, nous ne suivons que les règles que nous jugeons raisonnables. Donc, nous ne pouvons pas suivre une «règle sociale» parce que nous ne savons pas la règle, soit parce que la règle requiert un certain type de comportement que nous sommes incapables d’avoir (ex: contact des yeux, se souvenir des noms ou détails de personnes , etc.) Nous pourrions ne pas suivre une règle si elle n'a pas de sens pour nous, non plus. Par exemple, indirection [?] ainsi que des allusions semblent inefficaces et malhonnêtes pour certains d'entre nous.

Nous n'aimons pas la foule !

Souvent, les autistes n'aiment pas faire partie d'une foule. Nous préférons généralement des activités avec une ou deux personnes que nous connaissons bien. Par exemple, plutôt qu’aller au cinéma, on pourrait préférer regarder un film à la maison avec quelques autres personnes.

En outre, les personnes que nous ne connaissons pas très bien peuvent nous rendre mal à l'aise. Si, par exemple, nous sommes invités chez un ami pour le dîner, nous préférons en général savoir qui d'autre sera là pour que nous puissions nous "préparer" nous-mêmes pour la situation sociale. On pourrait aussi choisir de ne pas y aller si nous ne pensons pas que nous ayons assez d'énergie pour gérer la situation. Si nous choisissons de dire «non» quand vous nous invitez à passer du temps avec vous et vos autres amis, s'il vous plaît ne supposez pas que nous ne vous aimons pas, vous et vos amis. Parfois, c'est tout simplement trop d'effort pour interagir avec plus d'une ou deux personnes à la fois. S'il vous plaît continuez à nous inviter, quand même, étant donné que nous pourrions avoir l'énergie et le désir de rencontrer une nouvelle personne, une autre fois.

Ne soyez pas vite offensé
Les autistes peuvent parfois dire des choses plus directement qu’un non-autiste préférerait. Ceci est souvent interprété à tort comme si l'autiste tentait d’insulter l'autre personne. Une bonne règle-de-base pour comprendre ma franchise est que je n'ai presque jamais l'intention d’insulter personne. Je suis celui qui je suis et je ne peux pas changer cela. Je ne connais que la manière de parler directement. Vous trouverez que je ne suis pas les règles du « non-dit » et, comme de ce fait je les écorcherais - parfois en vous heurtant. Il y a des chances, je ne savais pas qu'il y avait une règle tacite. Je ne cherche pas à vous insulter! Une autre façon que quelqu'un pourrait être un ami, c'est de me poser des questions sur mes intentions quand je heurte. Je n’avais probablement pas réalisé que vous étiez offensé.

Parfois nous voulons seulement être seuls
Il y a des moments où il est difficile pour nous d'être autour d'autres personnes. Si vous nous invitez à passer du temps avec vous et que nous refusons, c'est tout simplement peut être un de ces moments où l'on veut être seul. S'il vous plaît ne soyez pas offensé, et s'il vous plaît continuez à nous demander d'être impliqué dans votre vie !

Vous êtes étranges pour nous !
Tout comme la personnalité autiste semble étrange à un non-autiste, l’inverse est également vrai. S'il vous plaît aidez nous à comprendre qui vous êtes et comment vous ressentez le monde! Partagez vos pensées et émotions aussi clairement que vous le pouvez, afin que nous puissions mieux comprendre votre personnalité spéciale. S'il vous plaît rappelez-vous qu'il est utile d'être très clair pour traduire vos pensées en mots, de sorte que nous pouvons comprendre.

Je peux voir et entendre très bien !
Nous pouvons rater des indices sociaux et avoir du mal à nous exprimer, mais cela ne fait pas de nous moins d'une personne. Je n'aime pas que les gens me crient ou me parlent lentement, même si j'ai parfois des problèmes de traitement auditif. Mon ouïe réelle est fine (meilleure que celle de la plupart des gens, en fait). Mais, mon cerveau a des problèmes de traitement des données dans certaines situations. Crier ou parler lentement, ne m’aide pas d’habitude. Cela me rend aussi mal à l'aise, car je me sens traité comme un enfant.

Ne me demandez pas de " vous regarder ", non plus. Je ne peux pas vous regarder dans les yeux la plupart du temps. Comprenez que je vous observe du coin de l’oeil, et non directement. Me dire de faire quelque chose que je ne peux pas faire ne fait que me sentir mal. Parce que je ne regarde pas les gens dans les yeux, il peut être difficile pour eux de comprendre si je suis ou pas à leur écoute. La solution la plus simple est de me le demander si vous n'êtes pas sûr, parce que je n'ai aucune difficulté à l’admettre, si je ne l'étais pas.

Laissez-nous être autiste !

Parfois, un autiste se livrera à une sorte de mouvements répétitifs ou de comportement étrange, tels que balancement, battement des mains, des postures étranges, ou bourdonnement. C'est l'un des moyens pour nous de faire face à un monde déroutant. Ces comportements nous donnent également un réconfort et soulagent notre stress. S'il vous plaît, n'essayez pas de les éliminer ou d’être embarrassé si nous devons nous engager dans ces comportements en public – c’est simplement la manière dont nous sommes. Quand je suis avec des amis compréhensifs, je fais souvent tapoter/rebondir mon pied ou je m’enveloppe d’une couverture. Ce sont des moyens pour gérer mon stress, et en me permettant de le faire, vous m'aidez à profiter de votre compagnie.

Aidez-moi lorsque je le demande
Parfois, je ne peux pas faire quelque chose que les autres peuvent faire. J'ai à compter sur mes amis pour m'aider. J'ai appris que ce n'est pas incorrect d'avoir besoin de l’ aide de quelqu'un d'autre. Un des domaines où j'ai besoin d'aide est celui des situations sociales, comme les fêtes ou les réunions. Quand je suis avec des amis, je compte sur eux pour mentionner le nom de la personne à qui je parle (Je ne reconnais pas les visages) ou pour "traduire" les signaux subtils d'une autre personne dans un langage que je puisse comprendre. Cela peut être fait d’une façon très gentille par un ami compréhensif. Par exemple, un ami peut dire: «Salut, Bob "quand nous nous approchons de Bob, ainsi je sais tout de suite qu'il s’agit de Bob. Ou mon ami pourrait dire, «C’était agréable de discuter avec vous, Bob! Nous reviendrons parler avec votre femme. " Cela me permet de savoir la conversation est terminée. Mais, laissez toujours décider si nous avons besoin d’aide ou non. Nous connaissons nos limites beaucoup mieux que même un bon ami peut les connaître. Ne présumez pas que nous avons une limitation particulière, car vous pourriez avoir tort. Si c’est fait par souci par un bon ami, cela ne me dérange pas qu’un ami me demander si j’ai besoin d'aide. Mais, s'il vous plaît demandez-le en particulier.

Répondez à nos questions
Les autistes peuvent avoir une naïveté ou de l'innocence dans leur compréhension du monde. Nous n'apprenons pas de la même manière que les autres font, nous avons donc besoin qu’on nous explique un tas de choses que d'autres semblent comprendre intuitivement. Parfois, nous devons poser une question "débile" à quelqu'un de confiance. Si nous vous posons une question, c’est que nous ne savons vraiment pas la réponse.

N’interprétez pas plus nos questions que ce qui y est. Si je demande: «As-tu froid », ne supposez pas que je vous demande de faire monter la chaleur! Je ne sais pas probablement si j'ai froid ou non, à cause de mon autisme, donc j'essaie de comprendre que la sensation que je ressens – aussi je veux vraiment une réponse positive ou négative !

Posez nous des questions
Faites-nous savoir que vous vous intéressez à nous et qui nous sommes. Il s'agit de la manière la plus facile pour moi d'expliquer qui je suis. L'autisme n'est pas un mot de quatre lettres. Si vous êtes curieux de connaître l'autisme ou de la façon dont il affecte nos vies, demandez-le s'il vous plaît. La plupart du temps, nous serions heureux de répondre à la question. Beaucoup d'entre nous souhaitent d’avoir plus de professionnels questionnant les autistes sur leur vie avant de tirer des conclusions! Renseignez-vous sur d'autres aspects de notre vie aussi, car cela montre que vous vous intéressez à nous en tant que gens.

Permettez-nous des formes alternatives de communication
Certains d'entre nous ont beaucoup de difficulté avec la parole. Souvent, nous avons d'autres moyens avec lesquels nous préférons communiquer. Pour moi, cela signifie que j’utilise la messagerie électronique, le « chat », un synthétiseur de voix portable, l'écriture, et d'autres manières « sans parler » pour communiquer avec mes amis, la plupart du temps. La meilleure façon de répondre à mon utilisation de ces techniques est de continuer à me parler normalement, en vous rendant compte que vous pouvez avoir besoin de modifier votre style de conversation pour un style plus rigide d’"attendre son tour" où vous dites quelque chose et puis vous attendez que je réponde, car certaines de ces techniques rendent l'interruption difficile pour moi et prennent plus de temps que ne le fait la parole. Il suffit de m'écouter et de me permettre de parler de quelque manière confortable.

Laissez-nous être silencieux

Certains autistes normalement verbaux ont parfois des difficultés à parler, soit en raison de la surcharge ou simplement parce qu'ils n'ont pas d'énergie à ce moment. Je suis l'un de ces autistes. S'il s'agit d'une situation chargée d'émotions ou de beaucoup de gens qui parlent en même temps, je ne pourrais pas être en mesure de vous parler. Si je ne vous réponds pas, je ne suis probablement pas en train de vous ignorer – rendez-vous compte que c’est tout simplement trop pour moi à ce moment et que je veux seulement vous avoir près de moi. Ne me touchez-pas ou ne m’embrassez pas, car je ne trouve pas çà agréable (certains autistes si, quand même, alors demandez si vous n'êtes pas sûr). D’autres pourraient vouloir juste être laissés seuls.

En plus de cela, je trouve que c'est beaucoup plus facile pour moi d'exprimer mes sentiments profonds par écrit, que dans la parole. S'il vous plaît permettez-moi d’utiliser cette forme d'expression - je ne l'utilise que c'est parce que je veux dire quelque chose qui est très important pour moi et parce que j'ai confiance en vous comme ami.

Ne nous oubliez pas

Comme tout ami, nous pouvons nous fâcher si vous nous ignorez ou nous excluez. S'il vous plaît demandez-nous si nous tenons à participer à une activité ou une sortie avant de décider que nous ne saurions pas en profiter. Par exemple, nous ne pourrions normalement pas avoir envie d'aller à une fête, mais nous nous sentirions mal si nous n'avons pas été invités quand tous vos autres amis l’ont été. Nous pourrions dire «non, merci" si vous nous demandez si nous voulons y aller. Mais, en nous demandant, vous montrez que vous vous intéressez à notre compagnie. En outre, il nous arrive même de nous surprendre avec le genre d'activités qui nous amusent !

Notre passé
Certains d'entre nous ont eu un passé très difficile. S'il vous plaît ne vous y intéressez pas de trop près, mais laissez-nous vous dire si et quand nous décidons que nous le voulons. Cela signifiera plus pour nous deux de cette façon.

Pardonnez-nous
Nous vous ferons du tort à un moment de notre amitié. Souvent les autistes manquent les signes et les règles qui disent que certains sujets sont interdits. Nous disons des choses directement et parfois apparemment avec les émotions incorrectes (parfois l'expression de mon visage ne reflète pas ce que je ressens). Je sais que j'ai souvent besoin du pardon de mes amis, sans doute plus que la plupart des gens. Mais, je vais vous pardonner aussi, quand vous ne comprendrez pas quelque chose à mon sujet.

Contributeurs à cette page
Je tiens à remercier Terry Jones qui a fourni des idées et beaucoup de formulations pour la section sur les "règles sociales". Chris a également contribué, en exprimant les pensées que les autistes préfèrent souvent la communication en tête-à-un qu’en plus grands groupes et que parfois nous voulons simplement être seul. Enfin, Loonii a fourni des idées pour la section intitulée «Laissez-nous être autiste."

_________________
père d'une fille SA de 34 ans


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Dimanche 14 Mars 2010 à 15:54 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 26 Septembre 2009 à 22:48
Messages: 2083
Localisation: Genève (Suisse)
Bravo Jean! :bravo:

Par contre, personne n'a réagi pour mon 1111ème message! :hotcry: (Que j'ai d'ailleurs pas encore fini!)


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Dimanche 14 Mars 2010 à 16:19 
Hors ligne
Modératrice
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Vendredi 21 Octobre 2005 à 15:02
Messages: 8301
Localisation: finistère
:bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: :bravo: pour ce 1111ème message (le 11 est mon nombre préféré)

_________________
Atypique sans être aspie. Maman de 2 jeunes filles dont une aspie.


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mercredi 26 Mai 2010 à 11:14 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 26 Septembre 2009 à 22:48
Messages: 2083
Localisation: Genève (Suisse)
:shock: :hotcry: Apparemment les deux sites de Joel Smith ont disparus!:
http://thiswayoflife.org/blog
http://www.thiswayoflife.org/


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mercredi 26 Mai 2010 à 14:55 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 14 Juin 2008 à 5:39
Messages: 10811
Olé, tes deux liens ne fonctionnent pas.... :?


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mercredi 26 Mai 2010 à 15:26 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 26 Septembre 2009 à 22:48
Messages: 2083
Localisation: Genève (Suisse)
C'est ce que je disais!
Les deux sites semblent avoir disparus! :(


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Mercredi 26 Mai 2010 à 16:01 
Hors ligne
Forcené
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 14 Juin 2008 à 5:39
Messages: 10811
Excuse-moi, Olé : je n'avais pas compris le sens de ta phrase.... :roll: ( je dois avoir les neurones fatigués ! :mryellow: )


Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aden, Bing [Bot], isra et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduit par phpBB-fr.com