Question sur l aah, le renouvellement et l esat

Tout ce qui concerne les prestations (AAH, AEEH, AJPP, PCH …), les relations avec les MDPH (démarches administratives), l'assurance maladie etc …
Message
Auteur
Albert
Nouveau
Messages : 5
Enregistré le : lundi 17 septembre 2018 à 5:47

Question sur l aah, le renouvellement et l esat

#1 Message par Albert » lundi 17 septembre 2018 à 6:08

Bonjour a tous

J ai 29 ans et mon aah prendra fin en 2020.
Je suis suivi par des psychiatre depuis l age de 8 ans et on m a accordé l aah a mes 26 ans (premiere demande), j ai totalement foiré mes études a cause de mon handicap (j etais en 2 eme années de droit) et je me retrouve sans rien a 29 ans.

J ai eu l aah pour restriction substantielle et durable d acces a l emploi, je suis entre 50et 79%.

Je suis très inquiet pour mon renouvellement, car comme mes parents sont mort, si on me coupe l aah je deviendrais sûrement sdf.

Je suis suivi par un psychiatre régulièrement, je prends un traitement et je suis suivi en hôpital de jour.

Le problème c est que si on voit que j ai pas fait d effort de travaillé et que je suis resté chez moi a rien faire (je ne sors plus de chez moi) , j ai peur que mon renouvellement soit refusé.

J avais pensé essayé de trouver un petit travail dans un supermarché pendant 6 mois (vu qu on a droit a 6 mois) pour essayé de mettre de l argent de côté au cas ou on me coupe l aah c est une bonne idée ?
Cela risque de me faire perdre ma restriction d acces a l emploi ?

Et travaillé en esat ? Ca peut me faire perdre ma restriction d acces a l emploi ?

Est ce que c est possible de travaillé en esat et que plus tard le renouvellement de mon aah soit refusés ?
Du coup il se passera quoi ? Je serais viré de l esat ? Je ferais un 35h pour 300e/mois ? (vu que c est l aah qui est censé comblé le revenu esat)

Merci d avance pour vos réponse, j ai des troubles anxieux et ce renouvellement est une scource d énorme stress pour moi, car je sais pas ce que je deviendrait sans l aah, personnes ne pourra m aider

Merci d avance :D

Avatar du membre
Plieur Fou
Passionné
Messages : 357
Enregistré le : lundi 4 juin 2018 à 10:17
Localisation : Planète Zorg/Repli interstellaire en Normandie
Contact :

Re: Question sur l aah, le renouvellement et l esat

#2 Message par Plieur Fou » lundi 17 septembre 2018 à 9:53

Bonjour Albert,
Albert a écrit :
lundi 17 septembre 2018 à 6:08
j ai totalement foiré mes études a cause de mon handicap
J ai eu l aah pour restriction substantielle et durable d acces a l emploi, je suis entre 50et 79%.

Ma question va peut être paraître idiote mais comme tu n'as pas mis à jour ta signature , je me permet de la poser tout de même :
Ce handicap : lequel est il ?

Cela peut aider à mieux répondre à tes questions
Trouble du Spectre de l'Autisme sans déficit intellectuel ni altération du langage.

Albert
Nouveau
Messages : 5
Enregistré le : lundi 17 septembre 2018 à 5:47

Re: Question sur l aah, le renouvellement et l esat

#3 Message par Albert » lundi 17 septembre 2018 à 10:31

Merci pour votre réponse

Je souffre de toc sévère, de troubles anxieux generalisé, et de forte hypocondrie depuis la petite enfance. Ca se stabilise un peu avec les antidépresseur, mais je guérie pas, ca empire en vieillissant même j ai l impression. Mon psychiatre m a clairement dit que je devrais prendre un traitement a vie.

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4237
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: Question sur l aah, le renouvellement et l esat

#4 Message par misty » lundi 17 septembre 2018 à 17:45

Albert a écrit :
lundi 17 septembre 2018 à 6:08
Bonjour a tous

J ai 29 ans et mon aah prendra fin en 2020.
Je suis suivi par des psychiatre depuis l age de 8 ans et on m a accordé l aah a mes 26 ans (premiere demande), j ai totalement foiré mes études a cause de mon handicap (j etais en 2 eme années de droit) et je me retrouve sans rien a 29 ans.

J ai eu l aah pour restriction substantielle et durable d acces a l emploi, je suis entre 50et 79%.

Je suis très inquiet pour mon renouvellement, car comme mes parents sont mort, si on me coupe l aah je deviendrais sûrement sdf.

Je suis suivi par un psychiatre régulièrement, je prends un traitement et je suis suivi en hôpital de jour.

Le problème c est que si on voit que j ai pas fait d effort de travaillé et que je suis resté chez moi a rien faire (je ne sors plus de chez moi) , j ai peur que mon renouvellement soit refusé.

J avais pensé essayé de trouver un petit travail dans un supermarché pendant 6 mois (vu qu on a droit a 6 mois) pour essayé de mettre de l argent de côté au cas ou on me coupe l aah c est une bonne idée ?
Cela risque de me faire perdre ma restriction d acces a l emploi ?

Et travaillé en esat ? Ca peut me faire perdre ma restriction d acces a l emploi ?

Est ce que c est possible de travaillé en esat et que plus tard le renouvellement de mon aah soit refusés ?
Du coup il se passera quoi ? Je serais viré de l esat ? Je ferais un 35h pour 300e/mois ? (vu que c est l aah qui est censé comblé le revenu esat)

Merci d avance pour vos réponse, j ai des troubles anxieux et ce renouvellement est une scource d énorme stress pour moi, car je sais pas ce que je deviendrait sans l aah, personnes ne pourra m aider

Merci d avance :D
Je pense que si vous avez une prestation SAVS ou approchant, ce serait bien de vous rapprocher d'eux. Sinon, vous pouvez contacter votre assistante sociale de secteur, ou celle de votre CMP si vous êtes suivi dans le public (elles ont l'habitude en général). La MDPH peut aussi vous aider à remplir le dossier.
Personnellement je travaille à mi-temps et je touche l'AAH, comme j'ai un emploi précaire on m'a conseillé de refaire la demande quand même. A savoir toutefois: quand vous cumulez petit emploi + AAH (voire autres pensions en plus), il faut être prêt à passer le temps où vous ne travaillez pas à remplir des dossiers car c'est très compliqué et chaque fois que vous touchez 5€ il y a 12 déclarations à faire (j'exagère à peine). Je me permets donc d'insister au sujet de l'aide extérieure.

Je sais que c'est très difficile de contacter des gens, puis d'aller aux rdv (je suis la 1ère à m'énerver quand on me parle de ça alors que je n'arrive déjà pas à caler tous les rdv de suivi); mais là compte tenu de la situation je pense que c'est la seule solution. Courage.
*Diag TSA*

“Some lose all mind and become soul, insane.
Some lose all soul and become mind, intellectual.
Some lose both and become accepted.”

Anja-louise
Fidèle
Messages : 159
Enregistré le : jeudi 27 octobre 2016 à 19:59

Re: Question sur l aah, le renouvellement et l esat

#5 Message par Anja-louise » mardi 18 septembre 2018 à 8:05

Bonjour Albert :)

Quand tu dis que tu as peur que l'aah ne te soit pas renouvelée car "tu n'as pas fait d'effort de travailler et tu es resté chez toi", je pense que c'est justement pour ça que ce soit légitime que cette prestation te soit de nouveau accordée: à cause du fait que tes difficultés t'empêchent de travailler et te contraignent à rester chez toi. Je ne sais pas si je me montre claire, enfin si tu me comprends?

Ce dont tu parles à propos de l'ESAT m'intéresse également car j'ai une RQTH et pas d'orientation d'ESAT alors que je voudrais peut être y travailler; de ce que je sais (car je suis allée visité un ESAT récemment pour une demande de stage):
- concernant la RSDAE et travail en ESAT: je serais tenté de dire que on ne peut pas t'enlever la RSDAE quand tu travailles en ESAT du coup l'AAH car si je me souviens bien pour y travailler la capacité de travail ne doit pas être supérieur à 1/3 pour l'ESAT donc tes chances d'obtenir et de garder/conserver sont donc aussi là effectivement réduites (toujours selon moi)
- à priori rare semble les travailleurs d'ESAT qui n'ont pas de cumul d'AAH mais, si ça peut exister, là ,je ne peux m'avancer car je suis en colle!!
- enfin une fois que tu es travailleur en ESAT (je sais pas si on emploie le terme de "salarié") lors de ma visite on m'a expliqué que la personne ne peut pas être licencié enfin tout du moins les règles du code du travail concernant le licenciement (excuse si c'est du charabia ma phrase mais j'arrive pas la tournure exacte désolée) ne sont pas du tout pareilles

Voilà j'espère que j'ai pu t'aidé à ma manière car moi aussi je m'intéresse aux questions que tu te poses donc j'ai essayé de me renseigner aussi et je te donne les réponses que j'ai obtenu de mon côté

Bonne journée à toi
TSA+ nombreuses comorbidités

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4237
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: Question sur l aah, le renouvellement et l esat

#6 Message par misty » mardi 18 septembre 2018 à 11:37

J'ai trouvé ça du coup comme info, ça correspond assez à ce que j'ai entendu de mes référents:
Le second aspect de la RSDAE concerne évidemment l'emploi. Sur ce point, la circulaire traite deux aspects principaux. Le premier concerne la définition des situations d'activité compatibles avec la RSDAE, compte tenu du handicap. Il englobe différentes situations : travail en milieu protégé, emploi en milieu ordinaire ou formation professionnelle. Le second consiste à lister les facteurs constitutifs de difficultés d'accès et de maintien dans l'emploi. La circulaire distingue ainsi les facteurs directement et exclusivement liés au handicap de la personne et les "autres facteurs". Ce dernier champ recouvre un ensemble assez disparate, même si la circulaire précise bien qu'ils ne peuvent être pris en compte pour l'appréciation de la RSDAE "qu'à titre secondaire et seulement si les effets du handicap ont un impact direct sur eux". Il peut s'agir, par exemple, de la prise en compte de la durée d'interruption de l'activité professionnelle, de la prise en compte de l'âge, de la comparaison avec la situation d'une personne sans handicap...

source:https://www.caissedesdepotsdesterritoir ... 0262696003


Après, c'est extrêmement compliqué et ça change sans arrêt (le texte date de 2011) donc le mieux est je pense de consulter la MDPH ou autre interlocuteur pertinent sur ces questions.
*Diag TSA*

“Some lose all mind and become soul, insane.
Some lose all soul and become mind, intellectual.
Some lose both and become accepted.”

Albert
Nouveau
Messages : 5
Enregistré le : lundi 17 septembre 2018 à 5:47

Re: Question sur l aah, le renouvellement et l esat

#7 Message par Albert » mardi 18 septembre 2018 à 17:55

Merci pour vos réponse :)

J aurais vraiment besoin de trouver une réponse ici, je ne me vois pas appelé la mdph pour leur demandé si travailler en esat generais mon renouvellement aah (j ai peur qu ils me prennent pour un profiteur et annule mon aah)

Il me semble que quelqu'un qui s appel jean est callé sur ce sujet et pourrait répondre a mes questions (si il le veut bien)

Merci

helene-22
Fidèle
Messages : 171
Enregistré le : jeudi 24 septembre 2015 à 18:19

Re: Question sur l aah, le renouvellement et l esat

#8 Message par helene-22 » mercredi 19 septembre 2018 à 9:07

Sans vouloir faire peur, mais en 2020 l'aah risque bien de disparaitre, fusionnée avec tous les autres revenus minimums dans ce fameux RUA de Macron dans son plan pauvreté....
et ca risque de faire mal car le but est de supprimer les apl (les fusionner avec les autres aides, mais bon je doute qu'on garde les apl au max comme aujourd'hui....) et vu les propos de Macron sur le travail des personnes bénéficiant de ce RUA, les personnes handicapées pourront bien subir dans ce domaine les mêmes controles que tout le monde...
enfin perso, avec un petit boulot précaire de quelques heures par semaine, si le rua est mis en place et donc fusionné avec les allocs logement, je vais perdre 250 euros de revenus.... 15 % de moins... ( et encore au minimum car on ne sait rien du futur cumul rua + revenus du travail....)et ça remettra en cause mon accès à certains soins...
J'espère que ça ne passera pas, mais peu d'espoir...

https://www.faire-face.fr/2018/09/17/le ... ober-laah/


Aujourd'hui le travail en esat, n'empeche pas le renouvellement de l'aah (un couple d'amis est dans cettte situation). Mais en 2020 tout cela va changer...
Non diagnostiquée TSA. Démarche de diagnostic lancée avec mon MT, le 24/05/17. Dossier CRA Brest envoyé le 30 aout 2017.
HPI suspecté, non testé...
Diagnostic de phobie sociale

bézèdach44
Forcené
Messages : 1258
Enregistré le : mercredi 9 décembre 2015 à 21:17
Localisation : Breizh

Re: Question sur l aah, le renouvellement et l esat

#9 Message par bézèdach44 » mercredi 19 septembre 2018 à 11:08

helene-22 a écrit :
mercredi 19 septembre 2018 à 9:07
Sans vouloir faire peur, mais en 2020 l'aah risque bien de disparaitre, fusionnée avec tous les autres revenus minimums dans ce fameux RUA de Macron dans son plan pauvreté....
et ca risque de faire mal
On a surtout strictement aucune information sur le sujet à l'heure actuelle, on ne sait ni de quoi il s'agit vraiment, ni comment cela va être mis en place, ni comment seront impactées les personnes en incapacité de travail, donc bon ça sert pas à grand chose d'en parler dans un topic où quelqu'un demande de l'aide sur son AAH...
Autiste.

helene-22
Fidèle
Messages : 171
Enregistré le : jeudi 24 septembre 2015 à 18:19

Re: Question sur l aah, le renouvellement et l esat

#10 Message par helene-22 » mercredi 19 septembre 2018 à 12:16

bah si vous lisez l'article, - apparemment ce n'est pas le cas... on sait d'ors et déjà que l'aah doit etre fondue avec les autres revenus minimums et que donc en 2020 tout va changer.
On peut discuter si ce sera mieux ou pire, ok. Je suis d'accord, les modalités précises ne sont pas définies encore.
Mais la disparition de l'aah en tant que telle est actée pour 2020, pour etre remplacée par le RUA...
C'est pas en faisant l'autruche que cela ne se fera pas... et le réveil risque d'etre très douloureux...
Macron a notamment abordé la question des établissements protégés (ESAT) qui ne concerne donc pas les gens en incapacité totale d'emploi...
Ce n'est pas le sujet abordé ici, il me semble. Il me semble qu'on parle du renouvellement de l'aah en 2020 en cas de travail en esat...
Ca tombe pile poil dans la reforme du rua...
Faut suivre un peu l'actualité... car répondre sur ce qui se passera en 2020 en se basant sur la loi en vigueur en 2018 alors qu'une grosse réforme est prévue,c 'est juste raconter des trucs qui ne seront plus valables et induire les gens gravement en erreur... y'aura des réveils difficiles si on fait cela.
Non diagnostiquée TSA. Démarche de diagnostic lancée avec mon MT, le 24/05/17. Dossier CRA Brest envoyé le 30 aout 2017.
HPI suspecté, non testé...
Diagnostic de phobie sociale

bézèdach44
Forcené
Messages : 1258
Enregistré le : mercredi 9 décembre 2015 à 21:17
Localisation : Breizh

Re: Question sur l aah, le renouvellement et l esat

#11 Message par bézèdach44 » mercredi 19 septembre 2018 à 17:06

Alors si justement j'ai lu l'article, mais je n'ai pas sélectionné les passages qui m'arrange comme vous semblez le faire. Comme je l'ai dit, déjà cette mesure est encore très flou et on n'a aucune info concrète donc bon. Ensuite, c'est écrit en toute lettre
Ne pas pénaliser les personnes handicapées

Voilà pour le cadre général. Pour le reste, place aux hypothèses. Les bénéficiaires de l’AAH craignent de voir leurs ressources diminuer. Il paraît toutefois difficile d’imaginer qu’ils ne bénéficient pas d’un régime spécifique, au sein de ce revenu.
helene-22 a écrit :
mercredi 19 septembre 2018 à 12:16
Faut suivre un peu l'actualité... car répondre sur ce qui se passera en 2020 en se basant sur la loi en vigueur en 2018 alors qu'une grosse réforme est prévue,c 'est juste raconter des trucs qui ne seront plus valables et induire les gens gravement en erreur... y'aura des réveils difficiles si on fait cela.
Sauf qu'il est impossible de répondre en 2018 en parlant d'une mesure qui entrera peut-être en 2020 et dont on se sait strictement rien à l'heure actuelle puisqu'elle n'a ni été présentée en détail, ni votée. Quand on aura de vraie infos bien sûr qu'il faudra donner les bonnes infos, sauf que là c'est impossible.

De plus, Albert s'inquiète que la MDPH ne lui ré-accorde pas l'AAH. Or, la mesure dont on parle là, à priori cela concerne plutôt le versement de la prestation, donc quelque chose qui concerne la CAF ou la MSA.
Cela ne pourra pas être la MDPH qui s'amuse à savoir quel montant on aura droit au RUA... donc là, Albert a juste envie de savoir si la MDPH lui ré-accordera son allocation, je crois qu'il s'en fiche un peu de savoir combien il touchera et si s'appellera AAH ou RUA...

Donc bon ouais commençons à psychoter en 2018 pour un truc qui a à peine été évoqué, en faisant des hypothèse qui ont toutes les chances d'être fausses (juste pour taper sur les doigts de Macron) :roll:
Autiste.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19788
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Question sur l aah, le renouvellement et l esat

#12 Message par Jean » jeudi 20 septembre 2018 à 11:02

Il faut dire clairement que toutes les personnes qui sont en ESAT ont droit à l'AAH : le versement par la CAF ou la MSA dépend ensuite des ressources de la personne ou du couple.

Le droit à l'AAH est automatique si le taux d'invalidité est au moins égal à 80%.

Si le taux est entre 50% et moins de 80%, il faut donc avoir la fameuse RSDAE.

Définition légale : article D.821-1-2 du code de la sécurité sociale

Il est dit clairement :
5° Sont compatibles avec la reconnaissance d'une restriction substantielle et durable pour l'accès à l'emploi :
a) L'activité à caractère professionnel exercée en milieu protégé par un demandeur admis au bénéfice de la rémunération garantie mentionnée à l'article L. 243-4 du code de l'action sociale et des familles ;
Le "milieu protégé" est l'ESAT : la rémunération garantie est attribuée par l'Etat à l'usager d'ESAT (50% du SMIC, versés par l'intermédiaire de l'ESAT).

La RSDAE est parfois attribuée pour une courte durée (un an, 18 mois) pour favoriser un projet d'intégration professionnelle. C'est dans ce cas qu'elle peut ne pas être renouvelée si le projet d'intégration professionnelle n'est pas poursuivi.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19788
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Question sur l aah, le renouvellement et l esat

#13 Message par Jean » jeudi 20 septembre 2018 à 11:11

Albert a écrit :
lundi 17 septembre 2018 à 6:08
Je suis suivi par un psychiatre régulièrement, je prends un traitement et je suis suivi en hôpital de jour.

Le problème c est que si on voit que j ai pas fait d effort de travaillé et que je suis resté chez moi a rien faire (je ne sors plus de chez moi) , j ai peur que mon renouvellement soit refusé.

J avais pensé essayé de trouver un petit travail dans un supermarché pendant 6 mois (vu qu on a droit a 6 mois) pour essayé de mettre de l argent de côté au cas ou on me coupe l aah c est une bonne idée ?
Cela risque de me faire perdre ma restriction d acces a l emploi ?
C'est plus compliqué à te répondre sur ce point.

Une autre condition de la RSDAE :
5° Sont compatibles avec la reconnaissance d'une restriction substantielle et durable pour l'accès à l'emploi :
(...)
b) L'activité professionnelle en milieu ordinaire de travail pour une durée de travail inférieure à un mi-temps, dès lors que cette limitation du temps de travail résulte exclusivement des effets du handicap du demandeur ;
Si tu démontres que tu es capable de travailler durablement à mi-temps dans une entreprise ordinaire (ou une entreprise adaptée), la RSDAE ne sera pas accordée, et donc l'AAH pas renouvelée.

Ce que tu peux faire :
  • - faire un stage en ESAT, ce qu'on appelle une mise en situation professionnelle. IL faut passer par Pôle Emploi ou les organismes habilités à le prescrire. Tu n'as pas besoin d'une orientation MDPH pour cela;
    - essayer de trouver un travail à temps partiel - inférieur au mi-temps - pour commencer; cela peut faire l'objet d'une "mise en situation professionnelle" aussi.
Est-ce que tu es inscrit comme demandeur d'emploi ?
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Albert
Nouveau
Messages : 5
Enregistré le : lundi 17 septembre 2018 à 5:47

Re: Question sur l aah, le renouvellement et l esat

#14 Message par Albert » jeudi 20 septembre 2018 à 19:39

Merci pour votre réponse Mr jean, je dois avoué que j attendais impatiemment votre réponse car avec la situation actuelle je n en dors plus la nuit.

Non, je ne suis pas inscrit comme demandeur d emploi.

Donc si j ai bien compris, si je trouve un petit travail pour 6 mois mon aah ne sera pas renouveler car la RSDAE ne sera plus valable.
Mais je me pose la question, comment la mdph sera au courant si je n en parle pas pendant l entretien ?

N y voyez pas la une tentative de manipulation auprès de la mdph (je ne suis meme pas sur de pouvoir gardé un emploi plus d une semaine, si ca se trouve je passe pas la semaine d essais a cause de mes tocs. Je voulais juste essayé de travailler)

Je voulais essayé de travailler 6 mois pour mettre de l argent de côté, j ai actuellement 80 euros sur mon livret A, vu que je suis orphelin et que j ai mon loyer a payé ect, je n arrive pas a mettre d argent de côté

Je ne me plaint pas du tout, je sais qu il y a pire que moi, mais je voulais mettre de l argent de côté en prévision de la terrible loi sur le revenu universel qui va supprimé l aah

Car si les 250 euros d apl sont supprimé, ou que l aah passe de 800 a 500 euros, je n arriverai plus a payé mon loyer et je finirai sdf (je sais que beaucoup d handicapés s inquiète de cette loi)

Ma seule chance sera de travaillé en esat et espérer me rapprocher des anciens 800 euros d aah

Je voulais aussi vous demander car je n ai pas bien compris, est il possible que je travail en esat, et que le renouvellement de mon aah soit refusé ?
Comment cela se passe il alors, mon contrat avec l esat est rompu ou je pourrais toujours y travaillé ?

Je vous pose la question car ce n est pas très clair pour moi. Vu le durcissement des critères de l attribution de l aah, j ai de grandes chances que mon renouvellement aah soit refusé. Mais si je travail en esat, comment cela va se passé du coup ?

Car on m avait dit qu on pouvait avoir un refus d aah, mais obtention de la rqth. C est donc possible de travailler en esat meme si l aah est refusé non ?

Je suis désolé si je parais ridicule avec mes inquiétude, mais sans mes parents je suis très fragile et je peux vite me retrouver sdf, et avec mes tocs et mes angoisse, j arriverai pas a sortir de la rue

Merci d avance pour votre réponse

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 19788
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Question sur l aah, le renouvellement et l esat

#15 Message par Jean » dimanche 23 septembre 2018 à 23:14

Albert a écrit :
jeudi 20 septembre 2018 à 19:39
Donc si j ai bien compris, si je trouve un petit travail pour 6 mois mon aah ne sera pas renouveler car la RSDAE ne sera plus valable.
Mais je me pose la question, comment la mdph sera au courant si je n en parle pas pendant l entretien ?
C'est seulement si tu travailles de façon stable à mi-temps (au moins 17h30 par semaine) que la RSDAE pourra t'être refusée lors du prochain renouvellement.

La MDPH peut avoir des informations de différentes sources. Pas toujours, mais souvent.
Albert a écrit :
jeudi 20 septembre 2018 à 19:39
Car si les 250 euros d apl sont supprimé, ou que l aah passe de 800 a 500 euros, je n arriverai plus a payé mon loyer et je finirai sdf (je sais que beaucoup d handicapés s inquiète de cette loi)
Il y a effectivement un projet de revoir les aides au logement à partir d'avril 2019 en fonction des ressources actuelles de la personne, et non en fonction des ressources de l'année N-2 (2017 en 2019). Cependant, si tu travailles à mi-temps ou moins, l'aide au logement en baissera pas beaucoup.

Le président de la République ayant annoncé lors de sa campagne que l'AAH augmenterait de 100 €, il n'y a pas de raison que le revenu des personnes concernées (la moitié ont l'AAH au titre de la RSDAE) baisse. C'est ce que je pense.
Albert a écrit :
jeudi 20 septembre 2018 à 19:39
Ma seule chance sera de travaillé en esat et espérer me rapprocher des anciens 800 euros d aah

Je voulais aussi vous demander car je n ai pas bien compris, est il possible que je travail en esat, et que le renouvellement de mon aah soit refusé ?
Comment cela se passe il alors, mon contrat avec l esat est rompu ou je pourrais toujours y travaillé ?

Je vous pose la question car ce n est pas très clair pour moi. Vu le durcissement des critères de l attribution de l aah, j ai de grandes chances que mon renouvellement aah soit refusé. Mais si je travail en esat, comment cela va se passé du coup ?

Car on m avait dit qu on pouvait avoir un refus d aah, mais obtention de la rqth. C est donc possible de travailler en esat meme si l aah est refusé non ?
Si tu es en ESAT ou si la MDPH t'as orienté en ESAT, ton AAH sera certainement maintenue.

La RQTH facilite l'embauche en milieu de travail ordinaire, et elle est accordée aussi à ceux qui veulent travailler en ESAT.

N'hésite pas à reposer des questions si ce n'est pas clair.
père d'une fille autiste "Asperger" de 36 ans

Répondre