Spectre autistique et théories du complot

Je suis autiste ou Asperger, j'aimerais partager mon expérience. Je ne suis ni autiste ni Asperger, mais j'aimerais comprendre comment ils fonctionnent en le leur demandant.
Message
Auteur
Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26502
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Spectre autistique et théories du complot

#1 Message par freeshost » mercredi 12 décembre 2018 à 22:29

Modération (Tugdual) : Déplacement du sujet depuis "À propos de l'autisme et du S.A."


Salut, la compagnie Asperansa,

Vous n'êtes pas sans savoir que la croyance en les théories du complot est un problème de santé mentale publique.

Est-ce que les personnes spectro-autistes sont sujettes aux théories du complot ? L'êtes-vous ?

Y a-t-il eu des études ? Y seraient-elles plus ou autant ou moins sujettes que les personnes non autistes ?

Avez-vous déjà eu des tentations d'y croire (pour tout expliquer par "les quatre lunes", par une "théorie" qui permettrait de tout expliquer) ?

Quels moyens avez-vous développés pour ne pas céder à la tentation ? Connaissances en psychologie cognitive et sociale et sociologie ? Connaissances en d'autres domaines ? Expérience des débats divers ? ...

La croyance en des théories du complot, une tourbillon dont on ne peut aider personne à s'échapper (sous peine d'y être entraîné à son tour) ?

Paresse/Avarice cognitive ?
Modifié en dernier par freeshost le vendredi 21 décembre 2018 à 17:51, modifié 1 fois.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Spectre autistique et théories du complot

#2 Message par Benoit » jeudi 13 décembre 2018 à 0:28

Il y a souvent une raison très simple et logique de ne pas prêter attention à ces trucs, c'est que comme disait un penseur célèbre (Mencken) :
Explanations exist; they have existed for all time; there is always a well-known solution to every human problem — neat, plausible, and wrong.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Lilette
Forcené
Messages : 10472
Enregistré le : mardi 29 juillet 2014 à 11:15

Re: Spectre autistique et théories du complot

#3 Message par Lilette » jeudi 13 décembre 2018 à 14:54

Pour les ignares de l'anglais comme moi :

"Les explications existent; ils existent depuis toujours; il y a toujours une solution bien connue à chaque problème humain - soignée, plausible et fausse"

Sorry Google trad, j'ai la flemme de corriger les fautes, j'ai une excuse j'ai des points de suture au pouce gauche m'sieur 😄
Et du coup le T9 fait encore + nimporte quoi.
Bref l'essentiel est là.
Et pr répondre à FH, non je n'adhère pas à ce genre de croyances ;)
TSA.

romain444
Habitué
Messages : 70
Enregistré le : vendredi 16 février 2018 à 2:16

Re: Spectre autistique et théories du complot

#4 Message par romain444 » jeudi 13 décembre 2018 à 15:28

Salut Freehost, je ne saurais te dire si je crois à la théorie du complot, par contre je suis persuadé que cela n'existe pas, ainsi je distinguerai deux types de personnes :

- Il y a les gens bêtes, et les normaux.

Les gens bêtes pondent des théories fumantes, et surtout sans aucun argument ou argument de comptoir. Tandis que les gens normaux écoutent, apprennent, comprennent, s'informent etc et émettent une théorie, personnellement je peux croire à tout tant qu'il y a argument, et surtout, je ne crois jamais une information destiné au grand public, par défaut, je croirai toujours le contraire.

Il est bien plus facile de détruire une théorie que de la construire, raison pour laquelle je ne supporte pas ceux qui crie a la théorie du complot.
C'est trop facile, on ridiculise la pensé de l'autre, en ne lui donnant que peu de crédibilité aux yeux des autres, par le biais d'un terme choquant, qui fait peur et qui est déjà tout fait.
Il y a ceux qui gobe l'ordre de la bien-pensance, et ceux qui s’efforce de réfléchir, aucune personne qui se force a réfléchir n'est à dénigrer, on se doit par respect pour elle de l'entendre (sans forcement acquiescer).

En résumer, je ne crois pas au terme "théorie du complot", suffit de voir ce qui se passe en France en ce moment, et si je vous disais que tout cela été prévu, anticipé et maîtrisé. Si je vous disais que Windows 10 est un système d’exploitation espion crieriez vous à la théorie du complot ? Si oui, alors j'en suis navré pour vous. Pourtant, si on écoute Microsoft, c'est fait pour nous simplifier la vie non ?
Diag TSA le 16/10/18

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Spectre autistique et théories du complot

#5 Message par Benoit » jeudi 13 décembre 2018 à 15:35

Si oui, alors j'en suis navré pour vous.
C'est pas la peine d'être navré pour moi. :mryellow:

Il y a une différence pour moi entre un système intrusif qui collecte certaines informations dans un but applicatif fortement mercantile (souvent documenté dans divers brevets) et (au hasard) un système espion qui envoie toutes les informations vers des serveurs inconnus pas du tout documentés, assez souvent en PRC.

Je ne suis pas d'accord pour autant avec le premier, surtout quand ça s'accompagne d'un discours "à la Google" (c'est pour votre bien), mais ça n'est pas de l'espionnage au sens strict.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

romain444
Habitué
Messages : 70
Enregistré le : vendredi 16 février 2018 à 2:16

Re: Spectre autistique et théories du complot

#6 Message par romain444 » jeudi 13 décembre 2018 à 16:02

En effet, le mot est sans doute mal choisie mais le fond y est, quand je vois que pour connecter un téléphone par file a son pc, on doit entrer sa messagerie à la quelle le W10 a accès (genre gmail ou autre) ça me met la rage !

J'ai payé un pc 500 euros, et je peux même pas en faire ce que je veux :x , tant pis, ça fait un future client pour linux :bravo:
Diag TSA le 16/10/18

Georges-André
Passionné
Messages : 453
Enregistré le : samedi 8 août 2015 à 3:17

Re: Spectre autistique et théories du complot

#7 Message par Georges-André » jeudi 13 décembre 2018 à 17:46

Vous n'êtes pas sans savoir que la croyance en les théories du complot est un problème de santé mentale publique.
Dire "les théories du complot" c'est tout mettre dans le même sac et ça n'a aucun sens. Est-ce que les gens qui disent "je ne crois pas aux théories / à la théorie du complot" veulent dire qu'il n'y a jamais eu de complot d'aucune sorte dans l'histoire ? On reparle des "armes de destruction massive" irakiennes ?

Ceux qui veulent faire croire en la version officielle, surtout quand elle est fausse, procèdent justement de cette façon : ils mettent dans le même sac toutes les théories du complot afin de les décrédibiliser.
Croire que tel évènement a été provoqué afin qu'on passe sous silence tel autre, c'est pas la même chose que croire à la Terre plate ou que la reine d'Angleterre est un extra-terrestre reptilien... Mais certains ont vite fait d'amalgamer tous ceux qui croient en des théories non-officielles afin de les ridiculiser et afin que le grand public ne remette jamais en question le discours officiel.
diag SA avril 2013

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 26502
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: Spectre autistique et théories du complot

#8 Message par freeshost » vendredi 14 décembre 2018 à 0:31

Autrement, on peut lire La démocratie des crédules, qui parle du marché cognitif, entre autres de la tendance à croire en des théories du complot. Gérald Bronner n'y discute pas de la véracité de telles ou telles théories, mais de cette tendance à se laisser séduire par des théories du complot, à y croire avant de rechercher à observer les faits.

Il y parle, entre autres, de la difficulté à dire "Je ne sais pas." ("Mieux vaudrait avoir une fausse croyance / réponse qu'une absence de réponse."*)

* Ça me fait penser aux personnes pour lesquelles mieux vaut être mal accompagnées que seules. :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
MlleHulotte
Forcené
Messages : 529
Enregistré le : samedi 1 octobre 2016 à 16:30

Re: Spectre autistique et théories du complot

#9 Message par MlleHulotte » vendredi 14 décembre 2018 à 16:52

freeshost a écrit :
vendredi 14 décembre 2018 à 0:31
Autrement, on peut lire La démocratie des crédules, qui parle du marché cognitif, entre autres de la tendance à croire en des théories du complot. Gérald Bronner n'y discute pas de la véracité de telles ou telles théories, mais de cette tendance à se laisser séduire par des théories du complot, à y croire avant de rechercher à observer les faits.

Il y parle, entre autres, de la difficulté à dire "Je ne sais pas." ("Mieux vaudrait avoir une fausse croyance / réponse qu'une absence de réponse."*)

* Ça me fait penser aux personnes pour lesquelles mieux vaut être mal accompagnées que seules. :mrgreen:
J'ai beaucoup aimé ce livre où l'auteur explique clairement les différents mécanismes et biais, mais aussi le fait que les personnes adhérant aux théories de complots et autres charlatanismes sont pour beaucoup cultivée, contrairement à l'idée qu'on pourrait se faire que ce sont les personnes peu éduquées qui y succomberaient plus facilement. Loin de là.
diagnostiquée autiste

Fift
Forcené
Messages : 614
Enregistré le : jeudi 22 mars 2018 à 14:23

Re: Spectre autistique et théories du complot

#10 Message par Fift » vendredi 21 décembre 2018 à 11:29

Bonjour a tous,

Un peu HS, mais pas tant que ca : je copie ici une de mes contributions sur un autre site, ou on discutait des theories alternatives par rapport au 11 septembre 20001 et surtout de la plus celebre d'entre elles, celle qui promeut une demolition controlee des tours.
Je commence par un listing des "scientifiques" generalement cites en reference, puis je me refere a l'article pretendument scientifique lui aussi cite comme preuve irrefutable.

Niels H. Harrit : à part qu'il a été maître de conférences à Copenhague, pas moyen de trouver la moindre information le concernant n'ayant pas trait au 11 septembre.
Jeffrey Farrer : 3 publications au compteur, une en 2005 (et encore, ça concerne la mise en place d'un labo MET, pas vraiment du haut niveau), une en 2014 et une en 2016, et pas une seule en tant qu'auteur principal. C'est très, très peu surtout pour un américain. Rien aux alentours de 2009, date de rédaction de l'article sur les nano-termites. Ce qui est intéressant en revanche, c'est qu'il a une formation matériaux et que les deux dernières publications concerne des nanomatériaux. Ayant lu l'article, je suppose que c'est lui qui a rédigé les parties concernant les caractérisations MEB, XEDS et DSC.
Steven E. Jones : Peu d'informations sur ses publications, mais il semble que son activité de recherche se soit surtout concentrée avant les années 2000. Spécialiste de la fusion froide. A priori en retraite forcée depuis 2006 (donc avant la publication de l'article en question).
Kevin R. Ryan : référencé travaillant pour le "9/11 Working Group of Bloomington", donc sujet à partialité (au même titre qu'un chercheur de chez Orange rédigeant un article démontrant l'innocuité des antennes relais)
Frank M. Legge : 2 articles publiés en revue à comité de lecture en … 1983 et 1993 ! On ne peut pas dire que sa recherche soit florissante, tout le reste de ses publications (publiées ailleurs que dans des revues scientifiques) tourne autour du 11 septembre.
Daniel Farnsworth : pas de publication en-dehors du thème du 11 septembre.
Gregg Roberts : ("Architects & Engineers for 9/11 Truth")
James R. Gourley : même commentaire que pour Kevin Ryan ("International Center for 9/11 Studies")
Bradley R. Larsen : je n'ai pas trouvé de publications, sauf pour un certain Larsen mais économiste à Stanford. Un homonyme ?

Le seul qu'on puisse vraiment qualifier de scientifique pertinent me semble donc être Jeffrey Farrer, encore qu'il produise extrêmement peu. Il semble donc exagéré de parler de scientifiques au pluriel.

Voici le fameux article duquel tout part : http://www.11-septembre.com/2009_Open_C ... nal_Fr.pdf
Contrairement a ce qui est souvent enonce, l'Open Chemical Physics Journal n'est pas une revue scientifique à comité de lecture au sens strict du terme : c'est un journal (gratuit, en accès libre, ce qui en soit n'est pas forcément un mal) pour lequel les auteurs paient pour être publiés. Accessoirement, l'éditeur Bentham est assez controversé pour pratiquer du démarchage agressif tant auprès des lecteurs que des auteurs potentiels.
Je passe sur le fait que le sérieux du comité de lecture a été très sérieusement mis en défaut.

Une publication par ce journal n'est donc en aucun cas un gage de sérieux scientifique (comme pourrait l'être une publication dans Nature ou Science).
Ensuite, si je m'attache à la contribution à l'article de Jeffrey Farrer (ou au moins la partie qui recouvre son champ de compétences qui, coup de bol, est le même que le mien, à savoir la caractérisation matériaux), voici sa conclusion (je cite) :
"2. Le matériau rouge est-il naturellement thermitique?
Nos observations montrent que le matériau rouge contient d’importantes quantités d’aluminium, de fer et d’oxygène très intimement mélangées. Dans l’échantillon trempé dans la MEK nous avons observé une nette migration et agrégation de l’aluminium à part des autres éléments et avons déterminé que de l’aluminium élémentaire et de l’oxyde de fer devaient être présents. Dans le produit collecté après ignition par DSC nous avons trouvé des sphères qui n’y étaient pas initialement. Beaucoup de ces sphères étaient riches en fer et du fer élémentaire fut trouvé dans les débris post-ignition. De plus les relevés de la DSC montrent que les éclats rouge/gris réagissent vigoureusement à une température au dessous du point de fusion de l’aluminium et au dessous du point d’inflammation (oxydation) de grains de grains ultrafins (UFG) d’aluminium dans l’air [18]. Ces observations nous ont fait penser à la nano-thermite fabriquée au laboratoire national de Lawrence Livermore et ailleurs

Si je vulgarise :
- dans les débris rouge et gris, on a retrouvé du fer, de l'oxygène et de l'aluminium. Soit, de l'oxyde de fer (de la rouille, quoi) et de l'aluminium. Rien de très surprenant pour le moment pour quiconque a déjà observé du fer à béton.
- l'analyse montre que ces éclats rouge et gris dégagent beaucoup de chaleur entre 400 et 450°C, plus bas que la température de fusion de l'aluminium (donné dans l'article à 660°C). C'est sur cette unique base que l'auteur se fonde pour indiquer que "ces observations nous ont fait penser à la nano-thermite". Rien d'affirmatif là-dedans, logique dans un tel article, mais c'est quand même un peu léger.
Surtout, on oublie de préciser que la température de 660°C est valable pour de l'aluminium pur. Or l'aluminium 7075 (Al-Mg-Mn, de mémoire, et probablement un peu de cuivre aussi) utilisé massivement - façon de parler - dans la construction aéronautique entre autres fond, lui, à partir de 470°C ! L'hypothèse selon laquelle le pic exothermique observé par DSC entre 400 et 450°C provient de la fonte de l'aluminium ne peut donc pas être écarté d'un tel revers de la manche. L'écart observé peut fort bien provenir de paramètres de test tels que la vitesse de montée en température lors du test (élément critique en DSC), résidus ou oxyde présents dans les échantillons et faussant légèrement la mesure, etc.


La conclusion selon laquelle "on a trouvé des résidus de nano-thermites dans les décombres du world trade center" me parait donc pour le moins un peu trop rapidement déduite !



Last, et après je vais me coucher :
Sur la forme de l'article, l'aspect scientifique est parfaitement préservé : identification des auteurs, abstract en début d'article, renvoi aux références, graphes légendés et référencés, etc.
Par contre, sur le fond, il y a quand même un sacré mélange : soit c'est un article "historique", soit c'est un article "technique", mais pas les deux ! On y mélange tout, à la fois l'analyse des matériaux et l'analyse des circonstances de l'accident, ainsi que le renvoi à l'enquête officielle. Il n'est pas étonnant qu'un tel article n'ait pas été publié dans une revue officielle, il se serait fait retoqué sur le simple critère de la rigueur scientifique.
Pre-diag infirme le TSA : symptômes actuels de type autistiques confirmés, sauf intérêts restreints => Troubles de la Communication Sociale ? A confirmer.

"All these words I don't just say, and nothing else matters"

Georges-André
Passionné
Messages : 453
Enregistré le : samedi 8 août 2015 à 3:17

Re: Spectre autistique et théories du complot

#11 Message par Georges-André » vendredi 21 décembre 2018 à 11:37

J'ai beaucoup aimé ce livre où l'auteur explique clairement les différents mécanismes et biais, mais aussi le fait que les personnes adhérant aux théories de complots et autres charlatanismes sont pour beaucoup cultivée, contrairement à l'idée qu'on pourrait se faire que ce sont les personnes peu éduquées qui y succomberaient plus facilement. Loin de là.
Les personnes "peu éduquées", à mon avis, ont tendance à croire sur parole ce qu'on dit dans les médias, et ne cherchent pas plus loin (d'ailleurs on n'a pas forcément le temps de chercher plus loin).
Je vois pas en quoi on est plus stupide si on croit à des complots, que si on croit tout ce qui se dit aux infos télévisées.
diag SA avril 2013

Fift
Forcené
Messages : 614
Enregistré le : jeudi 22 mars 2018 à 14:23

Re: Spectre autistique et théories du complot

#12 Message par Fift » vendredi 21 décembre 2018 à 11:44

Pas d'accord avec ce point Georges-Andre : la defiance a l'egard des medias est generale et se retrouve a peu pres partout.
Pre-diag infirme le TSA : symptômes actuels de type autistiques confirmés, sauf intérêts restreints => Troubles de la Communication Sociale ? A confirmer.

"All these words I don't just say, and nothing else matters"

Avatar du membre
Benoit
Forcené
Messages : 8888
Enregistré le : lundi 28 septembre 2009 à 13:55
Localisation : オルセー
Contact :

Re: Spectre autistique et théories du complot

#13 Message par Benoit » vendredi 21 décembre 2018 à 12:09

Je ferais une grosse distinction entre la défiance vis à vis des média et celle vis à vis des journalistes.

Il y en a une des deux qui n'a rien à voir avec le complotisme. Et je ne parle pas des "journalistes" qui bossent à faire des éditos pour BFM et co et n'ont la carte de presse que pour la déductions d'impôts.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 22307
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Spectre autistique et théories du complot

#14 Message par Tugdual » vendredi 21 décembre 2018 à 12:39

Bilan le 24/09/2014 : TCS = trouble de la communication sociale.

Avatar du membre
lepton
Modérateur
Messages : 2464
Enregistré le : samedi 17 décembre 2016 à 19:19

Re: Spectre autistique et théories du complot

#15 Message par lepton » vendredi 21 décembre 2018 à 14:34

Tugdual a écrit :
vendredi 21 décembre 2018 à 12:39
Pour info :
Voyons Tugdual... Tu ne te rends pas compte que tu es toi-même victime du complot, en avançant tes arguments scientifiques ???

Nan, je déconne... :mrgreen:

Mais c'est un "contre-argument" qui revient régulièrement. Lorsqu'on essaie d'expliquer rationnellement à un conspi qu'il est dans l'erreur, ça revient nécessairement à un moment donné. J'y ai eu le droit au boulot lors d'une discussion avec un collègue qui expliquait que personne n'avait jamais marché sur la Lune.
Et c'est difficile de s'en dépêtrer.

J'ai l'impression que c'est juste impossible d'avancer des arguments scientifiques ou techniques face à des croyances.
On peut dérouler une suite interminable de preuves, d'exemples, de démonstrations techniques... Une personne qui veut croire au complot, ou qui croit savoir, y sera imperméable. :innocent:
Diagnostiqué TSA/Asperger.

Répondre