[Doc] Mission to Lars

Livres, publications, films en rapport avec l'autisme : donnez ici votre avis.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4193
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

[Doc] Mission to Lars

#1 Message par misty » mardi 11 juin 2019 à 9:42

Pas vu de sujet dédié (juste 2 vieux messages qui le mentionnent à propos de l'X fragile) mais ce documentaire me semble très intéressant pour les gens qui s'intéressent à l'autisme.


allocine a écrit :Lars Ulrich, du groupe Metalllica, est l’un des batteurs les plus connus du monde ; Tom Spicer est atteint du syndrome de l’X fragile, une forme d’autisme aigu, et vit dans un institut spécialisé en Angleterre. Depuis 20 ans, tout ce que Tom veut, c’est rencontrer Lars. Jusqu’au jour où son frère, Will, réalisateur, et sa soeur Kate, journaliste, lui promettent de réaliser son rêve. Mais le rêve tourne vite au cauchemar : les problèmes de Tom et les épreuves à franchir pour atteindre les coulisses du groupe rendent la mission de plus en plus difficile.
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 08457.html
Il y a des choses qui m'ont dérangée dedans, mais globalement je trouve que c'est à voir, ne serait-ce que pour l'intervention de la spécialiste qu'ils rencontrent au cours du périple.
*Diag TSA*

“Some lose all mind and become soul, insane.
Some lose all soul and become mind, intellectual.
Some lose both and become accepted.”

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 2552
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: [Documentaire] Mission to Lars

#2 Message par lulamae » mardi 11 juin 2019 à 11:27

La bande annonce m'a fait penser, comme ils le disent ensuite, à Little Miss Sunshine, toutes proportions gardées, puisqu'ici il s'agit d'un documentaire, et que de toute façon LMS n'a rien à voir avec l'autisme.
J'ai croisé des références sur le syndrome de l'X fragile en traduisant des articles, mais je ne connais pas encore bien ce syndrome. Le principe road movie et recherche de la rencontre, tout en évoquant les difficultés de Tom, me paraît vraiment intéressant.

Je ne sais pas pourquoi en revanche il faudrait le forcer à voir le concert s'il a peur du bruit ("il faut surmonter la peur"), et je me demande s'il s'agit bien de son projet, ou si son entourage l'a embarqué là-dedans.

Je vais voir si je peux le récupérer… Merci pour l'idée, les documentaires sur l'autisme m'intéressent plus que les films. :)
Diagnostic TSA en cours => RV de restitution le 31/07/2019 ; recherches génétiques à l'hôpital Necker (éventuel SED) ; HPI en 2016.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 2552
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: [Doc] Mission to Lars

#3 Message par lulamae » mercredi 12 juin 2019 à 9:42

Spoiler : 
Je n'ai pas réussi à le trouver sur le net (liens morts), mais il est en VO sur YouTube - 1 h 17, ça colle ? Ca me paraît court…
Les sous-titres générés automatiquement ne sont pas top, mais je devrais pouvoir me débrouiller. :)
Diagnostic TSA en cours => RV de restitution le 31/07/2019 ; recherches génétiques à l'hôpital Necker (éventuel SED) ; HPI en 2016.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 2552
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: [Doc] Mission to Lars

#4 Message par lulamae » mercredi 12 juin 2019 à 22:34

Vu : une partie du film me met mal à l'aise, quand la sœur est déçue et qu'elle insiste sur le fait qu'elle n'a pas passé assez de temps avec son frère, alors qu'ils sont là, en camping-car, que Tom fait le plein, va chercher des trucs, fait les courses avec elle. Ils le passent, ce temps ensemble, et elle focalise sur le rêve grandiose qu'elle avait pour lui (pour se rattraper, d'ailleurs). On ne voit quasiment pas le frère cadet, c'est bizarre.

Le passage où la spécialiste parle du syndrome est intéressant, elle donne quelques clés, et la sœur semble enfin prendre conscience des efforts qu'il fait.

La fin est à la hauteur : je trouve le batteur, Lars, vraiment sympa, et Tom a l'air ravi. Le fait d'enregistrer semble lui permettre de passer au travers du bruit, effectivement, et il a l'air plutôt dans son élément.
J'imagine qu'il sera mort de fatigue après.

Je suis mitigée sur le principe : est-ce que cela devait devenir réalité ? Est-ce qu'on ne peut pas partager des choses, vivre du temps ensemble sans faire les choses en grand comme ça ?
Ils ont eu de la chance, cela aurait pu tourner mal aussi.
Diagnostic TSA en cours => RV de restitution le 31/07/2019 ; recherches génétiques à l'hôpital Necker (éventuel SED) ; HPI en 2016.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Avatar du membre
misty
Forcené
Messages : 4193
Enregistré le : vendredi 23 janvier 2015 à 18:16

Re: [Doc] Mission to Lars

#5 Message par misty » jeudi 13 juin 2019 à 12:41

On ne voit quasiment pas le frère cadet, c'est bizarre.
C'est normal: c'est lui qui filme (et à moins d'avoir de très très très longs bras c'est assez compliqué de tenir une caméra et d'évoluer devant en même temps :mrgreen: )

Pour le reste, oui, comme je le disais des choses m'ont gênée mais comme j'ai trouvé les protagonistes relativement lucides sur leur attitude je ne fais pas un rejet complet non plus. En fait je trouve important que des gens qui évoluent avec des autistes admettent devant des caméras qu'ils peuvent parfois être dans des schémas absolument pas sains ni aidants.
*Diag TSA*

“Some lose all mind and become soul, insane.
Some lose all soul and become mind, intellectual.
Some lose both and become accepted.”

Avatar du membre
lulamae
Forcené
Messages : 2552
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: [Doc] Mission to Lars

#6 Message par lulamae » jeudi 13 juin 2019 à 13:27

misty a écrit :
jeudi 13 juin 2019 à 12:41
On ne voit quasiment pas le frère cadet, c'est bizarre.
C'est normal: c'est lui qui filme (et à moins d'avoir de très très très longs bras c'est assez compliqué de tenir une caméra et d'évoluer devant en même temps :mrgreen: )
Oui, c'est logique ! :lol:

Merci pour ton avis, je trouve le cheminement de la soeur intéressant par rapport à ça, et il me semble qu'elle évolue différemment après la visite chez la spécialiste. Avant, elle a tendance à le culpabiliser : "quoi ? On a fait tout ça pour toi, et tu n'as pas envie d'aller voir le concert ?"
Diagnostic TSA en cours => RV de restitution le 31/07/2019 ; recherches génétiques à l'hôpital Necker (éventuel SED) ; HPI en 2016.

"We're all in the gutter, but some of us look at the stars." Oscar Wilde.

Répondre