Epilepsie

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20685
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Epilepsie

#1 Message par Jean » dimanche 3 mai 2009 à 11:48

Prédire l'épilepsie pour prévenir la crise
Article publié le 02 Mai 2009
Source : LE MONDE
Maladie neurologique la plus fréquente après la migraine, l'épilepsie, à laquelle sont sujets entre 1 % à 2 % de la population, résiste à tout traitement médicamenteux dans 30 % des cas. Des troubles de la mémoire et de l'apprentissage sont souvent associés à ces « orages électriques ». Une équipe de l'unité Epilepsie et cognition de l'Inserm a montré que ces troubles ne sont pas la conséquence de l'épilepsie, mais qu'ils sont liés à la diminution d'une activité électrique cérébrale provoquée, bien avant la survenue des crises, par une agression initiale du cerveau (traumatisme crânien, méningite...). Des examens précoces (encéphalogrammes, tests de mémorisation, pourraient donc permettre de prédire l'épilepsie et d'envisager un traitement préventif.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20685
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

#2 Message par Jean » dimanche 3 mai 2009 à 22:25

Sur le site de l'INSERM, des explications plus détaillées :
http://www.inserm.fr/fr/presse/communiq ... 270409.pdf

L'épilepsie concerne beaucoup d'autistes, elle apparait souvent à l'adolescence, il y a parfois des analyses qui permettent de la détecter sans manifestation (crise).

Hypothèse pas très réjouissante : l'épilepsie empêcherait les autistes concernés d'utiliser leurs capacités cognitives.

J'ouvre ce sujet à la suite d'un autre :
http://forum.asperansa.org/viewtopic.php?t=629

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20685
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

#3 Message par Jean » dimanche 24 mai 2009 à 22:24

Dans les officielles « Recommandations pour la pratique professionnelle du diagnostic de l’autisme »

L’épilepsie (P.55) (j'ai raccourci)
Suivant Eric Fombonne, la prévalence de l’épilepsie dans les TED est située entre 4,8 % et 26,4 % . Des taux plus élevés ont été rapportés plus récemment avec des variations situées dans une fourchette allant de 11 à 39 %.
Dans une étude effectuée en Finlande, la prévalence de l’épilepsie dans cet échantillon d’enfants autistes est de 18 %. En fait, la prévalence de l’épilepsie varie selon les caractéristiques des enfants. Ainsi, elle peut atteindre 38 % lorsqu’un retard mental sévère (QI < à 50) est associé à l’autisme).
Des anomalies paroxystiques électroencéphalographiques peuvent survenir en l’absence de manifestations cliniques, en particulier chez les enfants les plus jeunes . L’interprétation de ces anomalies et leur implication en termes de conduite à tenir ne font pas encore l’objet d’un consensus. Elles semblent plus fréquentes dans les cas d’autisme associés à une régression du langage ou du comportement (elles concerneraient 19 % des enfants autistes dont le développement a été marqué par une régression versus 10 % des enfants autistes qui n’ont pas présenté de régression) Dans une autre étude, menée auprès de 50 enfants ayant un autisme avec un développement marqué par une régression importante du langage (survenue entre 20 et 36 mois), il est constaté que 68 % des enfants ont une activité paroxystique électroencéphalographique alors que seuls 30 % ont eu auparavant des manifestations cliniques d’épilepsie .

Électroencéphalographie (P.63)
Un EEG standard avec sieste pour les enfants les plus jeunes est recommandé pour permettre le diagnostic de l’épilepsie qui est fréquente dans l’autisme. Il doit être proposé à l’issue de l’examen neuropédiatrique et doit être effectué par des professionnels
expérimentés.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20685
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Epilepsie

#4 Message par Jean » vendredi 16 avril 2010 à 22:09

Une fiche de 2 pages publiée par Autism Ontario
Épilepsie et les TSA
  • Mythe : l’épilepsie signifie avoir des convulsions.
    Fait : les crises convulsives ne sont qu’une sorte d’attaque. Les crises peuvent aussi causer une courte perte de conscience, des spasmes involontaires ou soudains ou encore des changements sensoriels.
    Ce à quoi une crise peut ressembler
    Qu’est-ce qui déclenche les crises ? Quel est le seuil d’une crise ?
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
manu
Forcené
Messages : 1794
Enregistré le : mercredi 27 janvier 2010 à 13:44
Localisation : montceau les mines

Re: Epilepsie

#5 Message par manu » dimanche 18 avril 2010 à 10:38

« Environ 30 – 50 % de tous les enfants atteints de TSA (troubles du spectre autistique) sans historique de crises peuvent développer de l’épilepsie à l’âge de la puberté »
« Il existe plus de 40 types de crises qui prennent toutes sortes de formes. Ce peut être un bref regard fixe ou un mouvement inhabituel du corps. Ce peut être également des changements de conscience ou même des convulsions. »
« Néanmoins, au moment de crises partielles simples, l’individu est entièrement conscient de ce qui se passe et s’en souvient après. »
:? Certaines formes sembles bien difficile a distinguer.
Les crise partielles peuvent exister seule ou elle sont toujours l'écho d'une crise plus lourde?
Reconnu humain à la naissance.
Aucun diagnostique plus pertinent depuis!


"L'homme qui sait ne parle pas, L'homme qui parle ne sait pas." (Lao Tseu) ... J'arrête pas d'le dire!

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20685
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Epilepsie

#6 Message par Jean » dimanche 18 avril 2010 à 22:24

manu a écrit : :? Certaines formes sembles bien difficile a distinguer.
Les crise partielles peuvent exister seule ou elle sont toujours l'écho d'une crise plus lourde?
Ce que j'ai entendu dire, c'est qu'il n'y a pas nécessairement de crise plus lourde.
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Rem 82
Forcené
Messages : 14210
Enregistré le : dimanche 3 février 2013 à 18:48

Re: Epilepsie

#7 Message par Rem 82 » dimanche 3 avril 2016 à 21:48

Déterrage ! ^^

Un reportage intéressant sur l’épilepsie par le biais de l'émission "C'est pas sorcier" :wink:

https://www.youtube.com/watch?v=AXsysGWEhAA

Ça peut en intéresser quelques-uns/unes qui ont ce problème ! :wink:
Aspi.

Je pars d'ici :arrow:

Avatar du membre
Alpha
Passionné
Messages : 317
Enregistré le : mardi 14 mai 2019 à 8:35

L'Epilepsie

#8 Message par Alpha » lundi 3 février 2020 à 8:50

Modération (Lepton) : Fusion des sujets.

Bonjour,

Je n'ai pas trouvé de sujet traitant de cette comorbidité fréquente de l'autisme. Je laisse le soin aux modérateurs de déplacer mon poste s'ils le jugent nécessaire.

Je fais partie des autistes qui sont aussi épileptiques.
Je souhaitai créer ce sujet pour partager des articles concernant cette comorbidité et ainsi que des "astuces" ou autres témoignages de personnes aussi épileptiques.

Bonne journée
Diag TSA

Avatar du membre
Alpha
Passionné
Messages : 317
Enregistré le : mardi 14 mai 2019 à 8:35

Re: L'Epilepsie

#9 Message par Alpha » lundi 3 février 2020 à 8:53

Du coup j'ouvre le bal.
Avez vous remarqué que plus vous faites des meltdowns, plus vous faites des crises ? Est ce dû à la fatigue engendrée par les Meltdowns ?
Comment gérez vous l'après crise ? Mal partout, fatigue extrême..
Diag TSA

Avatar du membre
Loner
Forcené
Messages : 1025
Enregistré le : jeudi 20 octobre 2011 à 21:03

Re: L'Epilepsie

#10 Message par Loner » lundi 3 février 2020 à 9:08

Alors je suis épileptique et peut-être autiste. ^^
Je fais des épilepsies pariétales de type tonique nocturne.
Je me réveille à l'envers, réincarné en meuble Ikea encore dans son carton d'emballage...
Avec le sentiment que c est la fin du monde..que je voyage dans un pays nommé le Deprimistan.

J'associe mes crises à la fatigue et aux états de stress..et parviens à les anticiper de plus en plus. De temps en temps rarement, cela se passe en journée et en pleine conscience. Je verrais un hallo lumineux autour des gens pendant 2 min maximum et enchaînerais sur un mal de crâne énorme..qui durera plusieurs heures.

Depuis 2 ans , en accord avec ma neurologue, je fonctionne sans traitement à raison d'un EGG par trimestre..le traitement me rendait déprimé.

C'est très très pénible à vivre.
Merci pour le sujet.
Modifié en dernier par Loner le lundi 3 février 2020 à 10:25, modifié 1 fois.
HQI, Dyspraxique.
Autiste Asperger
Épileptique

Avatar du membre
Alpha
Passionné
Messages : 317
Enregistré le : mardi 14 mai 2019 à 8:35

Re: L'Epilepsie

#11 Message par Alpha » lundi 3 février 2020 à 9:18

Tu prenais quoi comme traitement ?

Ta description de tes crises me fait penser à ça :
FB_IMG_1580717816816.jpg
Tu as été diagnostiqué facilement ? Ca a été le parcours du combattant pour moi..
Diag TSA

Avatar du membre
Loner
Forcené
Messages : 1025
Enregistré le : jeudi 20 octobre 2011 à 21:03

Re: L'Epilepsie

#12 Message par Loner » lundi 3 février 2020 à 9:42

Je prenais du Keppra. Le bon dosage n a jamais été vraiment trouvé. Chaque changement de dosage me mettait dans des états dépressifs..
J ai demandé à stopper le jour où ils ont voulu me mettre sous lamictal.

Le diagnostique a mis plusieurs années.
Quand j etais ados, un médecin m avait mis sous neuroleptique à cause de mes troubles du sommeil. N etaient considérés que les conséquences (fatigue, deprime).
Plus tard j'ai fais un bilan pneumo pour vérifier si ce n etait pas des apnées du sommeil.
Apres crises, je ronfle comme un moteur d'avion.

Au final un jour de trop plein, une méga crise tonicoclonique qui m'a valu les soins intensifs et plusieurs hospitalisations.
HQI, Dyspraxique.
Autiste Asperger
Épileptique

Avatar du membre
Alpha
Passionné
Messages : 317
Enregistré le : mardi 14 mai 2019 à 8:35

Re: L'Epilepsie

#13 Message par Alpha » lundi 3 février 2020 à 10:28

J'ai l'impression de me lire..! J'ai aussi été shooté aux neuroleptiques et benzo (pour TCA et dépression aussi). Forcément les benzo réglaient les crises donc on me disait "Tu vois, c'est dû au stress !"
Sauf que le valium c'est aussi ce qu'on donne à qqn qui fait une crise d'épilepsie.. :x
Et pareil que toi, un jour avec nuit blanche + alcool, crise tonico clonique et bam diagnostic.
Sauf que je n'ai pas eu le CR de ce neuro. Et quand j'ai dû aller consulter de nouveau, aucun neuro ne m'a cru... l'histoire se répète. Jusqu'à ce qu'il y en ai qui ai la brillante idée de me faire un enregistrement du sommeil et alléluia, diagnostic confirmé. Je l'ai gardé bien précieusement le CR cette fois ci..

Je suis sous Keppra. Au début les psy ne voulaient pas et me laissaient sous benzo car ils avaient peur que ça aggrave mes TCA et ma dépression. Au final, ils auraient surtout mieux fait de voir que j'étais autiste, ça m'aurait plus aidé que de me laisser sous benzo.. enfin bref. Maintenant heureusement je suis bien suivie.

Attention avec le lamictal, je ne sais pas si tu un homme ou une femme mais si tu dois en prendre un jour, ça peu impacter la contraception.

En tout cas tu es courageux de ne rien prendre. Vu l'état dans lequel me mette mes crises, je ne me vois pas les subir quotidiennement.
Diag TSA

Avatar du membre
Loner
Forcené
Messages : 1025
Enregistré le : jeudi 20 octobre 2011 à 21:03

Re: L'Epilepsie

#14 Message par Loner » lundi 3 février 2020 à 12:16

Alpha a écrit :
lundi 3 février 2020 à 10:28
En tout cas tu es courageux de ne rien prendre. Vu l'état dans lequel me mette mes crises, je ne me vois pas les subir quotidiennement.
C est une maladie que j ai eu beaucoup de mal à accepter. Il n ya rien de pire que de savoir son cerveau prendre complètement le contrôle de soi. J'ai longtemps craint bugguer en public. Ca n'est arrivé qu une seule fois.
Concernant le traitement, j'ai raisonné en cout-benefice. Je préfère faire de temps en temps des crises et me débrouiller pour les prévenir plutôt que de rester dépendant d'une pharmacologie qui me met mal avec sa soit disant absence d d'effets secondaires.
C est contre avis médical que j'ai cessé le traitement. Ma neurologue a accepté de me suivre. Les EEG prouvent que j'ai eu raison.

Sinon je suis un homme. Et j'ai refusé lamictal car ça rend gros.
HQI, Dyspraxique.
Autiste Asperger
Épileptique

Avatar du membre
Alpha
Passionné
Messages : 317
Enregistré le : mardi 14 mai 2019 à 8:35

Re: L'Epilepsie

#15 Message par Alpha » lundi 3 février 2020 à 13:32

Comme tout médicament, les effets secondaires varient d'une personne à l'autre. Le lamictal ne m'a pas fait prendre de poids. Mais bon après j'avais bcp de TCA quand je le prenais. Peut-être que ça y a joué.

En tout cas tu as eu de la chance que ta neurologue te suive. C'est une bonne chose. Du coup tes EEG sont normaux quand tu dis que cela prouve que tu as eu raison ?
Diag TSA

Répondre