[Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

Pour les gens qui ont simplement envie de discuter sans souhaiter faire passer d'information particulière.
Message
Auteur
Tea Bo
Fidèle
Messages : 194
Enregistré le : vendredi 24 juillet 2015 à 14:43

Re: Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1801 Message par Tea Bo » mardi 11 février 2020 à 0:21

C’est, à bien y regarder, la formule qui caractérise le mieux notre temps. Mois après mois, elle resurgit au gré des événements qui marquent l’actualité. Elle sert à marquer le soutien ou l’approbation à une cause ou à une personne : "Je suis Charlie", "Je suis Palestine", "Je suis Christchurch", "Je suis Mila", etc. Certains journalistes eux-mêmes ne parviennent plus à poser le sujet sans s'y référer : "Etes-vous Mila" ? a-t-on ainsi entendu sur les différentes matinales. Elle se veut une évidence. Mais elle tend à l’être de moins en moins. Pire, elle semble avec le temps confiner au réductionnisme de la pensée et gêner la cause qu’elle croit servir.

https://www.marianne.net/debattons/bill ... 1581341987
Diagnostiqué en 2009 (à 21 ans)

ブノワ
Adepte
Messages : 232
Enregistré le : jeudi 16 mai 2019 à 18:42

Re: Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1802 Message par ブノワ » vendredi 14 février 2020 à 20:47

L actualité parisienne met le doigt sur le niveau effarant de la classe politique française.

Et tout le monde trouve anodin d etre malhonnête a ce point là. Ou alors ces éditorialistes ont tous encore pire a se reprocher...
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26775
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1803 Message par Tugdual » vendredi 14 février 2020 à 21:37

TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

ブノワ
Adepte
Messages : 232
Enregistré le : jeudi 16 mai 2019 à 18:42

Re: Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1804 Message par ブノワ » vendredi 14 février 2020 à 21:50

Dommage de faire un article pour rater autant la question. C'est pas la vidéo en elle même qui pose problème, tout est dans le contexte.

Quand on n'a aucune espèce de programme et qu'on met en avant "sa personne" (et sa famille), c'est la porte ouverte aux torpillages de cette sorte, maintenant tout autant que sous les Romains.
C'est pas comme si un certain F. Fillon avait fait exactement là même chose dans la dernière campagne électorale.

Personnellement, c'est cette "culture politique" visant à mettre en avant du storytelling inventé qui me pose problème, et ça n'est pas prêt de changer, peut être parce qu'il y a l'absence de vrai contenu politique depuis 10 ans.
Identifié Aspie (広島, 08/10/31) Diagnostiqué (CRA MP 2009/12/18)

話したい誰かがいるってしあわせだ

Être Aspie, c'est soit une mauvaise herbe à éradiquer, soit une plante médicinale à qui il faut permettre de fleurir et essaimer.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26775
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1805 Message par Tugdual » samedi 15 février 2020 à 8:43

Certes, mais ce n'est pas nouveau, et ce n'est pas ce qui fait la particularité de l'affaire Griveaux.

Un autre article :
TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Tea Bo
Fidèle
Messages : 194
Enregistré le : vendredi 24 juillet 2015 à 14:43

Re: [Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1806 Message par Tea Bo » mercredi 26 février 2020 à 22:16

Long article
La Ville de Paris consacre 600 millions d'euros par an à faire briller ses rues, que ses habitants jugent sales. Les incivilités et la désorganisation des services de nettoyage ont eu raison des multiples plans propreté d'Anne Hidalgo. Un point noir pour la maire socialiste, candidate à un nouveau mandat.
https://www.lesechos.fr/elections/munic ... le-1172607
Diagnostiqué en 2009 (à 21 ans)

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28165
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1807 Message par freeshost » mercredi 8 avril 2020 à 18:32

Bernie Sanders s'est retiré de la course.

Le match peut réellement commencer entre Joe Biden et Donald Trump jusqu'à l'élection du 3 novembre 2020.

Mais il est déjà chamboulé par le Covid-19.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

lulamae
Forcené
Messages : 3915
Enregistré le : dimanche 25 février 2018 à 15:10
Localisation : Nantes (44)

Re: [Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1808 Message par lulamae » mercredi 8 avril 2020 à 19:28

freeshost a écrit :
mercredi 8 avril 2020 à 18:32
Bernie Sanders s'est retiré de la course.

Le match peut réellement commencer entre Joe Biden et Donald Trump jusqu'à l'élection du 3 novembre 2020.

Mais il est déjà chamboulé par le Covid-19.
C'était couru pour Sanders, mais c'est dommage : il avait un programme bien plus complet pour le handicap que Biden (voir article sur le blog de @Jean). :innocent:
Diagnostic d'autisme juillet 2019.

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26775
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1809 Message par Tugdual » jeudi 9 avril 2020 à 10:04

TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28165
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1810 Message par freeshost » mercredi 15 avril 2020 à 6:18

Joe Biden: My Plan to Safely Reopen America
Spoiler : Quotation : 
By Joe Biden

April 12, 2020

An effective strategy to beat the virus is the ultimate answer to how we get our economy back on track.

People across America are stepping up to the plate. Millions are performing essential services at great personal risk, and millions more are staying at home, away from friends and extended family. In return, they want the answer to a simple question: What is the plan to safely reopen America?

So far, the Trump administration hasn’t supplied an answer.

The plan has to start with responding effectively to the immediate medical crisis and ultimately lead to the widespread availability and administration of a vaccine. But we can’t stay home and just wait for the vaccine to arrive. As others have noted, we need to build a bridge from here to there. Here’s what our national strategy should look like.

First, we have to get the number of new cases of the disease down significantly. That means social distancing has to continue and the people on the front lines have to get the supplies and equipment they need. President Trump needs to use his full powers under the Defense Production Act to fight the disease with every tool at our disposal. He needs to get the federal response organized and stop making excuses. For more Americans to go back to their jobs, the president needs to do better at his job.

Second, there needs to be widespread, easily available and prompt testing — and a contact tracing strategy that protects privacy. A recent report from Mr. Trump’s Department of Health and Human Services made clear that we are far from achieving this goal.

We should be running multiple times the number of diagnostic tests we’re performing right now. And we should be ready to scale up a second form of testing: rapid serology tests to tell who has already been infected with the coronavirus and has antibodies. This isn’t rocket science; it’s about investment and execution. We are now several months into this crisis, and still this administration has not squarely faced up to the “original sin” in its failed response — the failure to test.

Third, we have to make sure that our hospitals and health care system are ready for flare-ups of the disease that may occur when economic activity expands again. Reopening the right way will still not be completely safe. Public health officials will need to conduct effective disease surveillance. Hospitals need to have the staff and equipment necessary to handle any local outbreaks, and we need an improved federal system to get help to these places as needed.

Make no mistake: An effective plan to beat the virus is the ultimate answer to how we get our economy back on track. So we should stop thinking of the health and economic responses as separate. They are not.

Once we have taken these steps, we can begin to reopen more businesses and put more people back to work. Things will not go back to “normal” right away. As public health experts have said, we should expect activity to return gradually, with sites like offices and stores reopening before arenas and theaters.

That’s why we need to be working right now on the conditions under which our economy will operate as America gets back to work, and ensuring that the financial support our families and small businesses will need is fully in place.

As long as there is a significant risk that the virus can start spreading again, we are going to have to do some things differently. And the federal government should be leading the effort to figure that out.

If I were president, I would convene top experts from the private sector, industry by industry, to come up with new ideas on how to operate more safely. Perhaps offices and factories will need to space out workers and pursue other solutions to lessen risk of spread of the virus on the job. Restaurants may need new layouts, with diners farther apart.

From my talks with some industry leaders, I know that many are already at work on these questions. Mr. Trump needs to accelerate this thinking and make sure it is available to all businesses — including small businesses, not just the largest companies.

Likewise, I would direct the Occupational Safety and Health Administration, working with organized labor and employee groups, to figure out what protections workers need on the job during this period.

Getting protective gear to our health care workers and emergency medical workers is the top priority — and one where we are still lagging. But once that need is met, I’d ask the experts to figure out what delivery workers, waiters, clerks and so many other professionals need to be safe. And I would focus like a laser on the racial disparities in Covid-19 cases.

Safe and effective treatment can help manage the risk of the coronavirus. But of course, the only complete solution is finding a vaccine to extinguish the threat it poses. Scientists are making great strides on this, but discovering and testing a vaccine is only the first step: Manufacturing sufficient doses and distributing it to reach everyone is a huge challenge. The Trump administration should already be reporting to the American people on its efforts.

As we prepare to reopen America, we have to remember what this crisis has taught us: The administration’s failure to plan, to prepare, to honestly assess and communicate the threat to the nation led to catastrophic results. We cannot repeat those mistakes.

We know what we have to do. We have the tools, expertise and, now, hard-won experience. The American people have already paid too high a price in illness, death and economic loss. This time, the White House has to get it right.
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28165
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1811 Message par freeshost » dimanche 19 avril 2020 à 16:14

A Hongkong, la police rafle des leaders pro-démocratie.
Spoiler : Citation : 
Les autorités hongkongaises ont arrêté samedi 14 personnes ayant soutenues les manifestations de 2019 qui réclamaient plus de liberté.

La police de Hongkong a mené samedi une opération de grande envergure contre des leaders du mouvement pro-démocratie. Elle a arrêté 14 personnes pour leur soutien ou leur participation aux immenses manifestations qui ont secoué le pays l'an dernier.

Parmi les personnes interpellées figure le magnat des médias Jimmy Lai, 72 ans, fondateur du journal d'opposition Apple Daily, appréhendé à son domicile.

Les parlementaires ou ex-parlementaires Martin Lee, Margaret Ng, Albert Ho, Leung Kwok-hung et Au Nok-hin, accusés d'avoir organisé et participé à des rassemblements illégaux en août et octobre, ont également été arrêtés, a indiqué la police.

Cinq autres personnes interpellées sont soupçonnées d'avoir promu des manifestations interdites en septembre et octobre. «Les personnes arrêtées sont accusées ou seront accusées de crimes liés» à ce genre de faits, a déclaré le commissaire Lam Wing-ho. Les 14 interpellés comparaîtront en justice mi-mai.

Mike Pompeo préoccupé

Hongkong avait été secouée plusieurs mois en 2019 par d'immenses manifestations parfois émaillées de violences. Elles avaient été provoquées au départ par un projet de loi - désormais abandonné - prévoyant d'autoriser les extraditions vers la Chine continentale, où les citoyens disposent de moins de droits et où le système judiciaire est bien plus opaque.

Le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, a jugé samedi soir «profondément préoccupantes» ces arrestations. «L'application politisée de la loi est incompatible avec les valeurs universelles de liberté d'expression, d'association et de rassemblement pacifique», a écrit le secrétaire d'Etat dans un tweet.

«Les arrestations aujourd'hui de leaders pro-démocratie à Hong Kong sont le coup de grâce pour le concept de «Un pays, deux systèmes»», a pour sa part estimé la directrice de Human Rights Watch pour la Chine, Sophie Richardson, faisant allusion au principe qui garantit dans la ville des libertés que n'ont pas les Chinois du continent.

«Il est difficile de prévoir les prochaines initiatives de Pékin, mais il semble bien que les dirigeants de Hongkong vont continuer de permettre des abus plutôt que de défendre les droits des habitants de Hongkong», a-t-elle déploré.

«Règne de terreur»

Les rassemblements géants de 2019 dans le territoire semi-autonome ont rapidement muté en un mouvement pro-démocratie réclamant plus de libertés, qui est devenu le plus grand défi au pouvoir de Pékin depuis que l'ex-colonie britannique est repassée dans le giron chinois en 1997.

Les manifestations et les affrontements avec la police ont progressivement cessé, en partie à cause de l'épuisement et des arrestations, mais aussi de la pandémie de coronavirus.

Les dirigeants chinois ont refusé de céder aux demandes des militants pro-démocratie, telles que l'organisation d'élections libres dans la ville, une enquête sur les violences policières durant les manifestations et une amnistie pour les plus de 7000 personnes (dont beaucoup n'ont pas 20 ans) arrêtées pendant le mouvement.

La parlementaire pro-démocratie Claudia Mo a déclaré samedi que le gouvernement local «tente de toutes ses forces de mettre en place un règne de terreur. Ils font tout ce qu'ils peuvent pour essayer de museler et de détruire l'opposition locale, mais nous restons unis. Il est évident que toutes leurs actions sont une mise en scène».
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26775
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1812 Message par Tugdual » vendredi 24 avril 2020 à 10:39

TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26775
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1813 Message par Tugdual » vendredi 24 avril 2020 à 12:34

TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
Tugdual
Modérateur
Messages : 26775
Enregistré le : jeudi 15 novembre 2012 à 0:13
Localisation : Nord-44
Contact :

Re: [Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1814 Message par Tugdual » vendredi 24 avril 2020 à 12:36

TCS = trouble de la communication sociale (24/09/2014).

Avatar du membre
freeshost
Forcené
Messages : 28165
Enregistré le : lundi 15 juillet 2013 à 15:09
Localisation : CH

Re: [Index] Politique : Pour discuter de politique, c'est par ici !

#1815 Message par freeshost » mercredi 29 avril 2020 à 14:32

Salut, la compagnie spectro-autiste,

Ici, nous parlons de la question suivante : est-ce que le travail a un (ou plusieurs) sens ou pas ? Le sens, le créons-nous nous-mêmes ? Est-il créé par autrui ? Par une entité omnisciente ? Par la vacuité et l'absence-même de sens [du travail, du monde, de l'existence, etc.] ?

Le mot "pourquoi" en français revêt plusieurs sens (tout comme "warum" en allemand) qui peuvent se différencier en : dans quel but ? à cause de quoi ? et alors ? au nom de quoi ? etc. Il y a d'ailleurs divers adverbes interrogatifs en allemand pour distinguer ces nuances. :mrgreen:

Le travail a-t-il du sens intrinsèque ? Le sens en est-il la récompense ? La gratitude et la reconnaissance sont-elles des récompenses ? Qu'est-ce qu'une récompense ? Est-ce que ça dépend selon qu'elle soit demandée ou attendue ou non ? La récompense tue-t-elle le sens du travail ou le renforce-t-elle ? Y a-t-il une différence entre travail et action ? Est-ce que les robots travaillent ? Le non-sens (du travail comme du reste) peut-il être de ces brèches qui donnent accès à la liberté ("prisonniers des cohérences") ? Valeur d'usage contre valeur d'échange ? Valeur de l'éphémère contre valeur du durable ?

Le travail, est-ce la santé en l'absence de sens ?

Allez un peu d'anglais après l'allemand :mrgreen:

- burn-out : syndrome d'épuisement ; il peut y avoir du sens dans l'activité, mais celle-ci nous épuise, nous sature, nous stresse, nous tend, le bouchon peut exploser à n'importe quel moment, carambolage !
- bore-out : syndrome d'ennui ; il peut y avoir du sens, mais ça peut quand même être ennuyant notamment car répétitif, monotonie !
- brown-out : syndrome de la baisse de courant, de l'absence de sens ; les électrons n'ont plus de sens, le courant ne passe plus ! You know, the bullshit jobs.

Des personnes s'amusent à dire "Il n'y a pas de sots métiers ; il n'y a que de sottes gens". Vraiment ? C'est d'une sottise que de croire en la sottise. Ou "n'est stupide que la stupidité". :mrgreen:

Il y a diverses pyramides des besoins (la plus connue étant celle de Maslow). Mais est-ce vraiment le but que d'en arriver tout en haut ? Est-ce que cela a du sens quand c'est imposé ? Imposer [quelque nécessité] du sens n'a pas de sens. Émile Durkheim craignait la perte de normes sociales. Mais... trop de normes tue la norme. C'est énorme ! Justement, le capacitisme/validisme, la valorisation du travail en fait-elle le lit (en stigmatisant, au passage, les personnes sans travail, avec une bonne dose de pensée méritocratique) ?

Quelques liens pour donner du grain à moudre :

- Le sens du travail, Hubert Faes, Dans Transversalités 2011/4 (N° 120), pages 25 à 37,
- Sens et reconnaissance du travail, Marc Loriol,
- Le «sens au travail» ou la quête du graal des salariés français,
- Brown out: quand les salariés cherchent un sens à leur travail,
- travail, salaire, profit, sur ARTE,
- travail, liberté ou aliénation ?
- etc.

Alors... quand tu fais la grève, est-ce par manque de sens de ton travail ?

Bon, faudrait quand même pas trop "travailler à ce que ça ait du sens". :mrgreen:
Pardon, humilité, humour, hasard, confiance, humanisme, partage, curiosité et diversité sont des gros piliers de la liberté et de la sérénité.

- Ah ! j'ai été diagnostiqué Asperger Haut Potentiel à Cery (CH) en l'été 2014, mais tu le savais. :)

Répondre