Recherches sur le bumétanide

Toutes discussions concernant l'autisme et le syndrome d'Asperger, leurs définitions, les méthodes de diagnostic, l'état de la recherche, les nouveautés, etc.
Message
Auteur
martinemj
Adepte
Messages : 226
Enregistré le : dimanche 3 octobre 2010 à 17:27
Localisation : NOISY LE GRAND (93160)

Re: effet du burinex

#181 Message par martinemj » dimanche 16 octobre 2011 à 9:08

Merci snip pour toutes ces conseils pour la prise de sang. Pour les pictogrammes, il faut commander plusieurs planches, je n'arrive pas à voir s'il y a les pictogrammes qui m'intéressent.

Merci Eric78 pour la bonne nouvelle, j'espère que la diffusion se fera rapidement !!
martine, maman de Florian (30/04/1998), TED avec autisme

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

Re: effet du burinex

#182 Message par Murielle » dimanche 16 octobre 2011 à 9:52

Non Eric, je ne me rappelle pas qu'il m'ait dit où son étude allait paraître...
Je lui envoie un mail lundi pour le lui demander.! :bravo:

Si ça intéresse: voilà un lien gratuit de pictogramme:
http://www.facebook.com/media/set/?set= ... 644&type=3
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

martinemj
Adepte
Messages : 226
Enregistré le : dimanche 3 octobre 2010 à 17:27
Localisation : NOISY LE GRAND (93160)

Re: effet du burinex

#183 Message par martinemj » dimanche 16 octobre 2011 à 10:51

Merci Murielle pour les pictos, je connais sur FB.
martine, maman de Florian (30/04/1998), TED avec autisme

eric78
Régulier
Messages : 30
Enregistré le : samedi 8 octobre 2011 à 21:56

Re: effet du burinex

#184 Message par eric78 » dimanche 16 octobre 2011 à 11:00

De rien Martine mais c'est Murielle qui nous a informé des resultats de cette études. Je pense Murielle que cela peut paraître assez vite sur "Autisme information science" qui suit cette étude de près, ils ont déjà publié l'étude portant sur les 5 "premiers" !

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

Re: effet du burinex

#185 Message par Murielle » dimanche 16 octobre 2011 à 15:17

Je vous tiens au courant, dès qu'E.L*** m'aura répondu.! :bravo: :love: :kiss:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20528
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: effet du burinex

#186 Message par Jean » dimanche 16 octobre 2011 à 17:50

A surveiller :
http://www.nature.com/nature/index.html

Bien entendu, l'info sera donnée sur ce post - ainsi que sur http://autisme-info.blogspot.com/

Ce que je trouve embêtant, c'est que l'info soit en anglais, alors que les recherches sont faites par des chercheurs français ... et qu'il faut s’amuser à retraduire de l'anglais vers le français.

Voir aussi :
http://www.inmed.univ-mrs.fr/index.php?page=13
http://www.inmed.univ-mrs.fr/index.php?page=29
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

eric78
Régulier
Messages : 30
Enregistré le : samedi 8 octobre 2011 à 21:56

Re: effet du burinex

#187 Message par eric78 » dimanche 16 octobre 2011 à 19:24

Merci Jean

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20528
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Traitement avec burinex (bumétanide)

#188 Message par Jean » dimanche 16 octobre 2011 à 20:04

Note : Ce sujet s'appelait au départ : Maturation cérébrale : soins avec diurétiques. Je l'ai fusionné avec "effet du burinex" ainsi que "savoir sur burinex".

Voir aussi le post de Schehade : Mission vidage des Ions Chlore engagée...
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

snip
Fidèle
Messages : 170
Enregistré le : vendredi 20 août 2010 à 6:48

Re: effet du burinex

#189 Message par snip » dimanche 16 octobre 2011 à 22:11

martinemj a écrit :Merci snip pour toutes ces conseils pour la prise de sang. Pour les pictogrammes, il faut commander plusieurs planches, je n'arrive pas à voir s'il y a les pictogrammes qui m'intéressent.

Merci Eric78 pour la bonne nouvelle, j'espère que la diffusion se fera rapidement !!
Ce sont des pictos de séances médicales qui sont dans le premier bouquin "les pictogramnes". Il y a un cd des pictogrammes avec le bouquin.

On en voit un exemple d'utilisation dans http://www.lespictogrammes.com/vos-creations.htm

exactement où est inscrit
Scénario du médecin
(Cynthia Fex-Foster)

L'exemple est à peu près ce que nous faisons à part que nous le faisons sur une bande verticale avec des scratchs car au début nous enlévions au fur et à mesure les étapes effectuées çà permet à l'enfant de comprendre de mieux percevoir l'avancement dans le temps et de comprendre que çà va bientôt se finir.

Avatar du membre
Murielle
Forcené
Messages : 11099
Enregistré le : vendredi 21 octobre 2005 à 11:05
Localisation : Plougastel-Daoulas

Re: Traitement avec burinex (bumétanide)

#190 Message par Murielle » lundi 17 octobre 2011 à 9:46

Drôlement bien faits.!
A l'époque où nous voulions apprendre la propreté à notre fils, ça aurait pu nous aider.! :bravo:
Merci Snip.! :kiss:
Murielle,
Maman de Pauline 21 ans,Léo (asperger) 17 ans et demi .
Savoir profiter du moment présent ,
Savoir vivre pleinement chaque instant et ne pas uniquement penser aux jours à venir, voilà un défi à relever maintenant.

martinemj
Adepte
Messages : 226
Enregistré le : dimanche 3 octobre 2010 à 17:27
Localisation : NOISY LE GRAND (93160)

Re: Traitement avec burinex (bumétanide)

#191 Message par martinemj » lundi 17 octobre 2011 à 14:11

Merci Snip, effectivement, j'ai vu certains pictos, je vais regarder ceux qui m'intéressent et commander.
martine, maman de Florian (30/04/1998), TED avec autisme

eric78
Régulier
Messages : 30
Enregistré le : samedi 8 octobre 2011 à 21:56

Re: Traitement avec burinex (bumétanide)

#192 Message par eric78 » mercredi 26 octobre 2011 à 22:47

Bonsoir,

Un article sur le "science et vie" de novembre m'a interpellé : cet article développe une théorie sur les liens entre infections intestinales et maladie de parkinson !
'article fait référence à un traitement anti biotique appliqué à huit personnes atteinte de la maladie de parkinson, pour sept de ces personnes il est remarqué une régression des symptômes de la maladie !
Cette observation clinique corrobore une hypothèse d' Heiko Braak (Il est professeur émérite à l'Institute for Clinical Neuroanatomie , Université Johann Wolfgang Goethe , Frankfurt am Main), dans les années 90 ce dernier postule (l'article ne dit pas qu'il agit de publication) que Parkinson serait due à une infection d'origine bactérienne et/ou virale des neurones du cerveau, conséquence ultime d'une infection initiale des cellules neurales de l'intestin.

Peu de rapport avec l'autisme vous me direz, certes, mais l'article conclu sur des similitudes avec l'autisme et Alzheimer on l'on découvre des accumulations de protéines "anormales" autour du cerveau et des intestins.

A nouveau il ne s'agit pas d'une étude en double aveugle, mais cet article relance la question sur l'hypothèse infectieuses des causes de l'autisme.

A bientôt

martinemj
Adepte
Messages : 226
Enregistré le : dimanche 3 octobre 2010 à 17:27
Localisation : NOISY LE GRAND (93160)

Re: Traitement avec burinex (bumétanide)

#193 Message par martinemj » jeudi 27 octobre 2011 à 8:04

[quote="eric78"]Bonsoir,

Peu de rapport avec l'autisme vous me direz, certes, mais l'article conclu sur des similitudes avec l'autisme et Alzheimer on l'on découvre des accumulations de protéines "anormales" autour du cerveau et des intestins.

A nouveau il ne s'agit pas d'une étude en double aveugle, mais cet article relance la question sur l'hypothèse infectieuses des causes de l'autisme.


Merci Eric pour ces infos.

Je ne savais pas qu'une hypothèse infectieuses pour l'autisme était avancée !!!
martine, maman de Florian (30/04/1998), TED avec autisme

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20528
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Traitement avec burinex (bumétanide)

#194 Message par Jean » vendredi 3 février 2012 à 23:31

11e Université d'automne de l'ARAPI

Des diurétiques pour traiter l'autisme : de la clinique au fondamental
Maturation cérébrale et maladies neurologiques, du concept à une meilleure compréhension d'un traitement ?
Pr Yehezkel Ben Ari

Pendant le développement du cerveau, les cellules se divisent, se différencient et migrent à leur place définitive pour former des connections et activer des réseaux de neurones. Des anomalies de ce développement in utero ou dans la période postnatale peuvent entraîner des maladies neurologiques et psychiatriques, à plus ou moins long terme.

La vision classique consiste à penser que le développement cérébral est uniquement sous-tendu par le programme génétique et par conséquent, qu'il s'agit d'un processus automatique. Selon cette hypothèse, le cerveau ne pourrait fonctionner qu'à partir du moment où le câblage est terminé. Or, des recherches récentes montrent qu'au contraire, les circuits neuronaux se perfectionnent à partir d'une ébauche immature. Les cellules du système nerveux génèrent donc une activité cérébrale très précoce. Ainsi, c'est en fonctionnant que le cerveau se développe correctement.

Le cerveau en développement est très actif mais diffère du cerveau adulte

L'activité du cerveau immature a plusieurs fonctions. Cette activité précoce constitue un feed-back qui permet de contrôler de manière continue la réalisation du programme. Il s'agit de la théorie du checkpoint (Ben-Ari & Spitzer, 2010). Ainsi, des neurones programmés pour libérer du GABA (principal neurotransmetteur inhibiteur du cerveau) peuvent changer de phénotype et libérer du Glutamate (neurotransmetteur excitateur) si l'on modifie l'activité qu'ils génèrent. Le programme génétique est donc influencé par des facteurs environnementaux. L'activité des neurones pendant ces premières périodes de formation va également permettre de câbler convenablement le cerveau. La rétine, par exemple, va commencer à générer une activité dès la fin du premier trimestre de gestation alors que cette activité est incompatible avec la vision. Ainsi, le cerveau peut générer une activité précoce qui ne semble pas avoir de sens mais qui est pourtant cruciale pour son développement (Spitzer, 2006).

Enfin, cette activité précoce est très différente de celle générée par un cerveau adulte. A l'échelle du neurone, des études ont montré que ce sont les courants ioniques qui diffèrent. Les neurones immatures ont, en effet, des taux de chlore intracellulaire supérieurs à ceux que l'on observe chez l'adulte. Par conséquent, le GABA va exciter les jeunes neurones plutôt que les inhiber puisque son fonctionnement est largement conditionné par les concentrations intracellulaires de chlore (Ben-Ari, 2002). Cela explique pourquoi quand on administre du Valium à une femme enceinte cela va avoir l'effet inverse sur le cerveau du foetus.

Le jour de l'accouchement, on observe une chute brutale du chlore intracellulaire et un basculement de l'action du GABA qui devient alors inhibiteur (Tyzio et al., 2006). Ces événements sont liés à la sécrétion d'ocytocine qui permet à la fois de déclencher le travail, de protéger les neurones d'incidents anoxiques et de réduire la douleur pendant la naissance (Bergqvist et al., 2009). Les neurones vont présenter une séquence maturative pour les amener progressivement à un fonctionnement adulte. Le cerveau immature va également différer de celui de l'adulte par les activités de réseaux qu'il génère. Il existe donc une séquence maturative de ces réseaux. Au départ, les neurones ne communiquent pas entre eux, puis ils vont générer des plateaux et, finalement, ce n'est que quelques jours après la naissance qu'ils vont générer le premier courant qui synchronise les réseaux. Cette séquence est également contrôlée par l'ocytocine.

Le retour à des propriétés immatures : la théorie de la neuro-archéologie

Des altérations de ces séquences maturatives par des mutations génétiques peuvent entrainer des troubles neurologiques à plus ou moins long terme. Selon la théorie de la neuro-archéologie de Ben-Ari, des neurones qui ne migrent pas au bon emplacement et qui vont donc établir des connections aberrantes vont générer des courants et des oscillations immatures. Le cerveau va ainsi être informé en retour par cette activité électrique inhabituelle. Cela veut dire qu'il y a des signatures pré-symptomatiques de maladies à venir (Ben-Ari, 2008). Ainsi, il serait possible de repérer ces signatures par des techniques non-invasives afin de permettre un diagnostic plus précoce de certaines maladies et de développer des molécules qui agiraient spécifiquement sur les cellules qui n'ont pas migrées en bloquant les courants immatures. La thérapie génique n'aurait donc pas forcément d'intérêt dans la plupart des maladies neurologiques à moins de l'appliquer in utero.

L'exemple de l’épilepsie

Le phénobarbital est fréquemment utilisé pour stopper les crises d'épilepsies chez l'enfant. Cette molécule bloque les crises en renforçant l'action du GABA, qui inhibe les neurones. Cependant, il arrive que le phénobarbital ait l'effet inverse et qu'il aggrave les crises. En fait, les neurones épileptiques ont des niveaux élevés de chlore, et ainsi le GABA va exciter encore plus au lieu d'inhiber (Ben-Ari & Holmes, 2006).

Il s'agit d'un dysfonctionnement du transporteur KCC2, exportateur naturel du chlore hors de la cellule. Après plusieurs crises, il ne fonctionne plus et empêche le chlore de sortir de la cellule. Par contre, les autres transporteurs chargés de faire entrer le chlore fonctionnent toujours. Le chlore va donc pouvoir s'accumuler et provoquer l'inversion des effets du GABA (Ben-Ari, 2002). Il s'agit d'un retour à des propriétés immatures des neurones.

Ainsi, il apparaît qu'un diurétique tel que le Burinex (ou bumetanide) serait utile pour réduire la concentration de chlore, renforcer les actions inhibitrices du GABA et donc favoriser l'action initiale du phénobarbital (Nardou et al, 2009 ; Nardou et al., 2011).

L'autisme : quelques pistes...

Le syndrome de Prader-Willi, qui est lié à une mutation au niveau du chromosome 15, comporte en partie un tableau clinique proche de l'autisme. 50% des souris possédant cette mutation meurent à la naissance car elles présentent des troubles alimentaires, typique de ce syndrome. Des recherches en cours montrent qu'il suffit d'une seule injection d'ocytocine dans les 6 heures après la naissance pour sauver ces souris et éviter qu'elles ne développent par la suite des troubles autistiques.

Chez des souris mutantes présentant des symptômes semblables à ceux de certains enfants avec autisme, on a pu observer qu'il n'y a pas de diminution du chlore pendant l'accouchement. Un diurétique tel que le burinex pourrait donc s'avérer utile pour réduire la concentration de chlore intracellulaire.

Source : le Bulletin scientifique de l'arapi -numéro 28 - automne 2011
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Avatar du membre
Jean
Modérateur
Messages : 20528
Enregistré le : lundi 24 octobre 2005 à 22:39
Localisation : Finistère

Re: Traitement avec burinex (bumétanide)

#195 Message par Jean » vendredi 3 février 2012 à 23:33

Suite
Autisme et bumetanide
Dr Eric Lemonnier

De nombreuses données suggèrent que les signaux GABA sont déficients chez les personnes avec autisme. De plus, les enfants avec autisme répondent souvent de manière paradoxale au Valium qui va alors aggraver l'agitation plutôt que la réduire. Ce signe atteste de niveaux élevés de chlore et de l'inversion de l'effet du GABA. Le bumetanide, qui réduit le chlore à l'intérieur des cellules, peut donc présenter un intérêt dans l'autisme. Le Dr Lemonnier a donc entrepris de tester cette hypothèse d'abord avec un test pilote sur 5 enfants autistes. Une étude sur 60 enfants en double aveugle avec un essai randomisé se basant sur une dose de 1 mg par jour pendant 3 mois est en cours de réalisation.

Les résultats sont en cours d'analyse.

Discussion

Les premiers résultats suggèrent que le bumetanide améliore les aspects comportementaux des troubles autistiques, ce qui va dans le sens d'une action globale.

Une hypothèse serait que le bumetanide permet de faciliter le tri des informations quand il y en a beaucoup à traiter. Alors que les personnes avec autisme ont tendance à privilégier un traitement séquentiel de l'information, le bumetanide pourrait améliorer un traitement simultané, indispensable dans les relations sociales.

Conclusion

Ces observations ouvrent d'importantes possibilité; de compréhension et de traitement de la maladie. Des études sont en cours, tant pour avancer sur le plan clinique que fondamental.

le Bulletin scientifique de l'arapi -numéro 28 - automne 2011
père d'une fille autiste "Asperger" de 37 ans

Répondre